Le FTDES s’inquiète face à la situation au niveau du passage frontalier de Ras Jedir

Le FTDES s’inquiète face à la situation au niveau du passage frontalier de Ras Jedir

Le forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a exprimé son étonnement face au mutisme du gouvernement envers la situation au niveau du passage frontalier de Ras Jedir et la lenteur des réactions pour trouver une solution.

Suite aux derniers développements survenus à Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine) et les sit-ins organisés depuis près d’un mois ainsi que les grèves de faim observées par des habitants de la région pour protester contre les réactions envers des commerçants tunisiens, le FTDES rappelle, dans un communiqué rendu public samedi, le gouvernement de ses engagements envers les habitants de cette zone frontalière.

La plupart des habitants de la région pratiquent des activités commerciales avec la partie libyenne qui représente la seule source de revenu depuis des décennies, explique le communiqué.

Le forum appelle l’Etat à assumer ses responsabilités face à une dégradation de la situation dans la région et un climat sécuritaire, social, et économique délicat.

Le FTDES réitère son appel au gouvernement pour trouver une solution au profit des commerçants au niveau du passage frontalier avec la Libye et faciliter le trafic des marchandises, soulignant la responsabilité de l’Etat à respecter ses engagements et devoirs de préserver la dignité du citoyen sans discrimination conformément à la constitution de la république.

Un groupe de commerçants à Ben Gueradne poursuivent leur sit-in près du passage frontalier de Ras Jedir pour protester contre la dégradation de la situation dans la région face à l’absence des réalisations engagées par le gouvernement, une perturbation du trafic commercial entre la Tunisie et la Libye, selon le porte-parole des sitinneurs, Béchir Chouikhi.

Les protestataires appellent notamment à relancer le processus de développement, améliorer la qualité de l’eau potable ainsi que de l’infrastructure routière délabrée, et revendiquent un meilleur traitement de la situation au niveau du passage frontalier de Ras Jedir.

 

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.