Le groupe audiovisuel NESSMA dénonce une campagne ''diffamatoire''

Le groupe audiovisuel NESSMA dénonce une campagne ''diffamatoire''

 

Le groupe audiovisuel tunisien NESSMA a dénoncé, lundi, ce qu’il qualifie de campagne " diffamatoire " menée, depuis plusieurs mois, contre la chaîne de télévision NESSMA et contre ses actionnaires, démentant des accusations mensongères" . 

D’après le groupe, cette campagne a coïncidé avec la déclaration officielle de la candidature " d’un de ses actionnaires indirect et minoritaire, Nebil Karoui ", aujourd’hui élu au 2ème tour de l’élection présidentielle.

" Cette campagne a suscité une surenchère de rumeurs et de contre-vérités essentiellement à travers les réseaux sociaux, relayées par plusieurs médias à partir d’informations biaisées et d’accusations mensongères ", a souligné le groupe dans un communiqué.

Et d’assurer : " Le Groupe Nessma ne s’est rendu coupable d’aucune opération de blanchiment ou ‎d’évasion fiscale dans la mesure où aucune autorité compétente tunisienne ou ‎étrangère n’a signalé de telles faits illicites ". ‎

D’après lui، toutes les sources de financement de l’investissement dans le groupe Nessma sont " légales ", ‎"transparentes " et conformes aux lois des pays des sièges des sociétés de ce groupe. ‎

Le groupe audiovisuel rappelle qu’à la suite de la saisine en 2016 du Procureur de la République par l’ONG I Watch, une instruction a été ouverte contre le groupe Nessma et confiée au premier juge d’instruction au pôle financier auprès du Tribunal de Première Instance de Tunis.

Ce dernier a désigné trois experts judiciaires pour examiner les dizaines de dossiers et les centaines de pièces comptables et rapports d’audit versés dans le dossier. Etant précisé que le signalement effectué par I Watch ne s’appuie sur aucune expertise officielle ou indépendante, lit-on dans le même communiqué.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.