Le ras-le-bol des ingénieurs tunisiens (Vidéo)

 

Estimant que le secteur de l’ingénierie en Tunisie est victime d’une politique de marginalisation et considérant que les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays depuis la révolution n'ont pas tenu leurs promesses d’ouvrir le dossier brûlant de la formation des ingénieurs, ainsi que celui de leur situation financière, l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens a finalement mis en exécution la grève de deux jours qu’il a décrétée depuis le mois de décembre.

Dans le cadre de cette grève qui se prolongera ce mercredi 24 et jeudi 25 janvier 2018, l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens (OIT) a appelé ses affiliés à venir exprimer leur mécontentement à travers des rassemblements de protestation devant le siège du gouvernement à la Kasbah et les sièges régionaux à l’intérieur de la république.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire