Le Sommet de la Francophonie est reporté pour « permettre à la Tunisie de l’organiser dans des conditions optimales »(CPF)

  Le Sommet de la Francophonie est reporté pour « permettre à la Tunisie de l’organiser dans des conditions optimales »(CPF)

 

Réunis mardi lors de la 117e session extraordinaire du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), les représentants des Etats et gouvernements membres de l'OIF "sont arrivés à un consensus sur la nécessité de reporter, d’un an, le XVIIIe Sommet de la Francophonie". Le but étant, selon un communiqué de presse publié mardi soir sur le site de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) "de permettre à la Tunisie de pouvoir organiser cette instance importante dans les conditions les plus optimales".

Les membres du CPF ont recommandé la tenue, dans les plus brefs délais, d'une session extraordinaire de la Conférence ministérielle de la Francophonie afin de pouvoir valider rapidement cette proposition, ajoute le communiqué.

Cette session extraordinaire du CPF intervient deux semaines après que la Secrétaire générale de l'OIF, Louise Mushikiwabo, ait mené des consultations auprès des autorités tunisiennes et d’autres pays membres de la Francophonie sur la tenue du Sommet de la Francophonie à Djerba, précise la même source.

Lors de cette réunion tenue, en présentiel et à distance, sous la présidence de Louise Mushikiwabo, les représentants des Etats et gouvernements membres de l'OIF ont débattu "ouvertement et dans un souci de cohésion et de solidarité, sur l’organisation du Sommet en Tunisie dans les délais initialement prévus", a indiqué le communiqué.

Placé sous le thème "Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l'espace francophone", le XVIIIème Sommet de la Francophonie était prévu les 20 et 21 novembre 2021, à l'île de Djerba.

Votre commentaire