Les maladies non transmissibles responsables de 82% des décès en Tunisie

Les maladies non transmissibles responsables de 82% des décès en Tunisie

 
Les maladies non transmissibles sont les principales causes de mortalité en Tunisie. Elles sont responsables de 82% des décès environ contre 63% à l’échelle mondiale, a affirmé, ce lundi 16 avril 2018, Rafla Tej, directrice générale de l’office national de la famille et de la population (ONFP).

Parmi les maladies non transmissibles, Tej a évoqué notamment, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les maladies respiratoires chroniques et le diabète, précisant que la consommation élevée de sucre et de sel figurent parmi les facteurs provoquant ces maladies. Les deux tiers du budget réservé à la santé sont consacré à la prise en charge médicale de ces maladies, a-t-elle dit.

Selon la responsable, la stratégie nationale de lutte contre les maladies non transmissibles (2018-2025) repose, particulièrement, sur la lutte contre le tabagisme et la diminution de l’apport en sel dans les aliments notamment le pain, en incitant les boulangeries à réduire les quantités de sel.

Le ministère de la santé préside la commission nationale chargée de la préparation de cette stratégie, en partenariat avec des responsables des ministères de la défense, de l’éducation, des affaires sociales et de l’industrie, a-t-elle indiqué.

De son côté, le ministre de la santé, Imed Hammami a fait savoir que le bilan des maladies non transmissibles est " effrayant ", faisant savoir que 30% des décès sont causés par ces maladies.(TAP)
 

Commentaires

Ajouter un commentaire