Les réseaux sociaux, un danger pour les médias tunisiens ?

Les réseaux sociaux, un danger pour les  médias tunisiens ?

Le Magazine Réalités et Tunisie Télécoms organisent le mardi 12 mars prochain  le Forum «Réalités Médias », consacrée cette année  à l’impact des médias  sociaux, et plus  particulièrement  Facebook, sur les médias et le journalisme tunisien.

Cette troisième édition est organisée avec le soutien de La Fédération Tunisienne de Directeurs de Journaux  (FTDJ) le Syndicats National des Journalistes  Tunisiens (SNJT) et l’appui du centre africain de perfectionnement des journalistes  et communicateurs (CPAJC). 

Les médias sociaux constituent  un facteur de transformation majeur de l’écosystème des médias tunsiens, en ce sens qu’ils affectent les modes de consommation de l’information et des programmes et  impactent les modèles économiques des médias, en détourant une partie de plus en importante des budgets publicitaires.

De ce point de vue, les médias tunisiens sont face à un dilemme douloureux : ils sont désormais  tributaires des médias  sociaux, générateurs d’audience et de trafic pour leur sites web, tout en les   mobilisant  en même temps pour développer leur notoriété et garder le contact avec  leurs audiences et les  fidéliser.  

Mais ces questions ne sont pas particulièrement  tunisiennes, car partout l’impact des médias sociaux sur l’économie des médias et leur écosystème  est tout aussi problématique, voire néfaste. Toutefois, dans les pays démocratiques les pouvoirs publics sont à la recherche de dispositifs de protection des médias face aux impacts des grandes sociétés de l’internet (dites GAFA) dont l’innovation disruptive déstructure l’ensemble de l’écosystème de l’industrie médiatique.

Plus généralement, les Fake news et les conséquences de la publicité politique sur la vie démocratique suscitent un débat public intense sur la régulation de l’internet et des médias sociaux.

Les participants à cette troisième édition du forum médias de Réalités (experts en technologie, en médias sociaux et en économie digitale, ainsi que des professionnels de la communication, universitaires,  journalistes, rédacteurs en chef directeurs de journaux) débattront  principalement de deux questions :

D’abord comment les  médias sociaux transforment l’écosystème des médias  et les pratiques de consommation  de l’information ? Et  ensuite comment ces médias sociaux affectent le rôle des médias tunisiens en tant que  de producteur  d’information et  régulateurs du débat public.

Workshop de présentation de l’étude « L’avenir de la presse écrite en Tunisie »

Par ailleurs, un Workshop sera dédié à la présentation de  l’étude  « L’avenir de la presse écrite » réalisée  dans le cadre du projet Media Up, programme d’appui aux médias tunisiens (piloté par le CAPJC et l’Union Européenne) en présence de l’auteur de l’étude et des responsables des médias de la presse écrite.

Master Class sur  le management des plates formes sociales 

Un master  class, animé par un expert International,  sera consacré au  management des plateformes sociales. Ce master class est destiné aux responsables de médias, aux community managers, aux journalistes, étudiants, et enseignants universitaires.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.