Libération de 78 Tunisiens des prisons libyennes

Libération de 78 Tunisiens des prisons libyennes

 

Quelque 78 Tunisiens écroués dans les prisons libyennes pour tentative d’émigration clandestine depuis les côtes de la ville libyenne d’Al-Zaouia ont été libérés vendredi par les autorités libyennes.

Selon un communiqué rendu public samedi par le département des Affaires étrangères (MAE), la libération de ces Tunisiens intervient à la suite d’une série de contacts avec les autorités libyennes, le parquet libyen et le Consulat général libyen à Tunis.

« Les Tunisiens libérés sont arrivés vendredi soir à 22H00 au poste frontalier de Ras Jedir », lit-on dans le communiqué.

« De telles affaires ne peuvent être réglées par les voies officielles », a indiqué le département des Affaires étrangères, faisant remarquer que les contacts se poursuivent avec les autorités compétentes libyennes au sujet de la situation des Tunisiens établis en Libye, particulièrement ceux qui sont incarcérés dans les prisons libyennes pour des motifs divers.

Le président de l'Observatoire tunisien des droits de l'Homme (OTDH), Mustapha Abdelkebir avait déclaré dans la journée que 80 tunisiens qui étaient incarcérés dans les prisons libyennes ont été libérés par les autorités libyennes, à la faveur des efforts déployés par l’observatoire, le Croissant rouge libyen, l’Organisation Ennasr , des défenseurs des droits de l’Homme ainsi que des personnalités libyennes dont des Maires.

Condamnés pendant une période d’une semaine à 4 mois, les Tunisiens libérés sont originaires des gouvernorats de Médenine, Gabès, Tataouine, Kairouan et Tunis. La plupart d’eux ont été mis sous les verrous pour tentative d’émigration clandestine depuis les côtés libyennes, alors le reste a été écroué pour des raisons différentes (manque de documents, bagarres, etc…).

TAP

Commentaires

Ajouter un commentaire