L’Italie refoule pour la première fois un bateau de migrants irréguliers

 L’Italie refoule pour la première fois un bateau de migrants irréguliers

 

Le gouvernement italien a annoncé, dimanche avoir interdit l’accostage d’un bateau transportant plus de 600 migrants irréguliers, affrété par un organisme humanitaire dans aucun des ports de la péninsule et renvoyé le bateau à Malte.

D’après l’agence Reuters, Malte a annoncé à son tour n’avoir aucun lien avec le sauvetage en mer de ces migrants, ce qui pourrait provoquer un bras de fer diplomatique entre les deux alliés membres de l’Union européenne.

C’est le premier signe d’intransigeance du nouveau gouvernement depuis sa récente investiture, lui qui s’était engagé, dans son programme électoral, à expulser tous les migrants irréguliers et à pratiquer la politique de la porte close face aux nouveaux arrivants.

Dans un statut posté sur sa page Facebook personnelle, le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini écrit ceci : ‘’Malte n’admet personne sur son territoire. La France refoule les gens à ses frontières. L’Espagne défend les siennes par la force des armes.

Désormais, l’Italie refuse désormais la traite des humains et dit non à l’immigration illégale’’. ‘’Nous fermerons les ports’’, a également twitté Salvini.

Concernant le bateau refoulé par les autorités italiennes, l’organisation caritative SOS Méditerranée citée par Reuters a indiqué que l’embarcation transportait 629 migrants, dont 123 mineurs non accompagnés, 11 enfants et sept femmes enceinte.

Originaires, pour la plupart, de pays d’Afrique subsaharienne, ils ont été secourus en mer par des équipes de bénévoles.

Selon Malte, qui refuse de recevoir ces migrants, les opérations de sauvetages auraient eu lieu au large de la Libye.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.