Espacemanager.com

Luc Montagnier persiste et signe: "La Covid-19 serait une fabrication humaine"

Luc Montagnier persiste et signe: "La Covid-19 serait une fabrication humaine"

Il n’était plus apparu depuis ses attaques en règle véhiculées dans toute la presse depuis avril 2020. Beaucoup de chaînes voulaient le Pr Montagnier. Il a choisi FranceSoir pour s’exprimer…..Au micro de Richard Boutry, il persiste et signe en affirmant que le SARS-CoV-2 serait une fabrication humaine.   

Devant la multitude de questions des Français sur la crise sans précédent que traverse le pays, FranceSoir a développé une nouvelle émission : le Défi de la vérité. Elle vient compléter les Debriefings développés récemment avec des personnalités scientifiques, des médecins, des avocats afin d’apporter un éclairage et des réponses à diverses questions sur les traitements, les masques, le mérite du confinement, les tests PCR, la gestion de la crise par le gouvernement.

Rappelons l’affirmation du Pr Luc Montagnier qui avait dérangé : le 17 avril 2020, sur Cnews, le professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine en 2008 pour sa participation à la découverte du virus responsable du sida, confirmait sa déclaration selon laquelle le SARS-CoV-2 serait une fabrication humaine. 

Ce virus aurait été fabriqué en laboratoire à partir du virus du sida (VIH). « Nous en sommes arrivés à la conclusion qu’il y a eu une manipulation sur ce virus. Une partie, je ne dis pas le total. Il y a un modèle qui est le virus classique, mais auquel on a ajouté par-dessus des séquences du VIH ». Ce n’est pas naturel, c’est un travail de professionnel, de biologiste moléculaire, d’horloger des séquences.

Dans quel but ?

Une de mes hypothèses est qu’ils ont voulu faire un vaccin contre le sida. « Avec mon collègue, nous avons regardé de près la description du génome de ce virus à ARN », a expliqué Luc Montagnier.

D’autres avaient déjà exploré cette piste : « Des chercheurs indiens avaient déjà tenté de publier les résultats d’analyses montrant que ce génome abritait des séquences d’un autre virus qui est le VIH, le virus du SIDA, mais ils ont été obligés de se rétracter, les pressions étaient trop fortes ! ».

Votre commentaire