L’Union civile va dévoiler les embuches qui parsèment le processus des élections municipales

L’Union civile va dévoiler les embuches qui parsèment le processus des élections municipales

 

” L’Union civile va donner vendredi prochain une conférence de presse pour dévoiler les embuches qui parsèment le processus des élections municipales 2018 “, a annoncé mercredi le coordinateur général du Mouvement ” La Tunisie d’abord “, Ridha Belhaj.

” Le climat général qui règne dans le pays est parsemé de dangers qui menacent le processus électoral et suscitent des craintes “, a-t-il déclaré à l’agence TAP. Il s’agit là, selon lui, d’un constat qui a été unanimement partagé par les parties prenantes de l’Union civile réunies aujourd’hui au siège du parti Afek Tounes.

D’après lui, la réunion a permis de prendre acte des difficultés auxquelles font face les partis dans la préparation des prochaines élections en raison de la partialité de l’administration et de l’absence de toute coopération des autorités locales particulièrement en ce qui concerne la préparation des documents y afférents.

Les parties prenantes de la réunion ont également pris acte des pressions exercées par certains gouverneurs sur des candidats aux municipales pour favoriser les listes des partis au pouvoir. ” Ce qui aggrave encore ces dangers est l’impréparation de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à cette échéance, à cause de la faiblesse de la campagne de sensibilisation et de la divergence des réponses de ses membres “, a-t-il ajouté.

” L’Union civile va participer à ces élections tout en restant prudente au risque de mobiliser des moyens de l’Etat au service des partis au pouvoir et d’exercer des pressions dans les régions sur les candidats et leur famille “, a-t-il dit. D’après Belhaj, les partis de l’Union civile sont en train d’apporter les dernières retouches sur leurs listes partisanes et de coalition.

” Les partis de l’Union civile avaient convenu d’aborder les élections municipales dans 48 circonscriptions, mais il y a la possibilité de participer à plus de 90 circonscriptions “, a-t-il souligné.

Onze partis politiques avaient convenu de participer aux élections municipales dans des listes communes dans 48 circonscriptions municipales sous l’étiquette ” l’Union civile “. Cette décision a été prise à la mi-janvier, à l’issue d’une réunion des secrétaires généraux de la coordination des 11 partis politiques.

L’Union civile est composée du parti Afek Tounes, du parti Al Badil-Ettounsi, du Mouvement Machrou Tounes, du parti ” La Tunisie d’abord “, du parti ” Al-Jomhouri “, du parti ” l’Avenir “, du parti ” Al-Massar “, du parti du travail patriotique et démocratique, du parti ” La Rencontre démocratique “, du parti Al Moubadara et du Mouvement démocrate.

Commentaires

Ajouter un commentaire