Mohamed Ali Ganzouî : L’agression de Bab Souika n’a pas été planifiée par Ennahdha

Mohamed Ali Ganzouî : L’agression de Bab Souika n’a pas été planifiée par Ennahdha

 

L’ancien secrétaire d’Etat chargé de la Sûreté de l’Etat, Mohamed Ali Ganzouî a indiqué, lors de son intervention à la Tribune de l’Amicale des Anciens parlementaires et relayée par le site de Bab Bnet, qu’il n’y a pas de preuves quant à l’implication du mouvement Ennahdha dans l’affaire de l’agression contre le siège du comité de coordination de l’ancien RCD dissous de Bab Souika.

M. Ganzouî a mis l’accent sur le fait que le régime de Ben Ali a exploité ces incidents pour « frapper » le mouvement Ennahdha dont les dirigeants ont toujours nié toute implication dans cette agression.

 

N.H

 

Votre commentaire

  • Soumis par Belhacem Snoussi le 24 Novembre, 2016 - 10:31
    Voyons ! bien-sûr qu’Ennahdha n’y est pour rien. Il suffit de voir qui a jugé Ennahdha pour comprendre. La Cour de la sureté de l’Etat est une Cour de procès politique. Elle n’a rien de vraiment judiciaire. Il suffit de voir le rapport pour comprendre que cette condamnation est une supercherie. Il parait que le gardien de nu a été trouvé, complètement calcifié, et qu’une corde a servi à le ligoter. Parmi les pièces à conviction la corde qui aurait servi à ligoter le gardien calcifié… Un peu de sérieux. Comment une corde a pu résister à un feu qui complètement calcifié une personne entière ?
  • Soumis par fethia le 23 Novembre, 2016 - 16:38
    Il a dit que ce crime était le résultat de la décision d'ennahdha de donner la libérté de l'inititive de ses partisans c'est comme si nous disions aujourd'hui "les loups solitaires" de daech. le mouvement a donné la liberté de bouger à ses partisans pour faire ce que chacun veut faire comme crimes et attaques contre leurs ennemis et c'était des innocents qui ont péri suite à cette sauvagerie. le mouvement Ennahdha n'est pas innocent car ses membres savent pertinemment ce que veut dire "libérer l'initiative" chez ses partisans et ce qui peut s'en suivre.