Nidaa Tounes : un grand rassemblement le 3 août en présence des trois présidents

Nidaa Tounes : un grand rassemblement le 3 août en présence des trois présidents

 

Le mouvement Nidaa Tounes a célébré le 16 juin dernier le 5ème anniversaire de sa création sur fond de divisions. Pour marquer cet évènement, le père fondateur Béji Caid Essebsi s’est contenté de recevoir dans la discrétion quatre membres triés sur le volet, à savoir Houda Naguedh, la veuve du « martyr du mouvement » Lotfi Nagdh, Mustapha Ben Saïd, le doyen des coordinateurs régionaux, Chakib Bani, le plus jeune député membre du groupe parlementaire de Nidaa à l’ARP et Rabeb Sebaï, la benjamine des membres actifs du mouvement. Il devait se lamenter en son for intérieur de voir l’édifice qu’il a construit avec des militants engagés autour d’un idéal commun, s’effondre comme neige. Le mouvement qui lui est cher s'est effrité et ce qu'il en reste n'est plus qu'une fausse résonance de cette formation annoncée pour dominer la scène politique nationale.

Son fils Hafedh qui détient « la patente » a mijoté avec ses proches collaborateurs une idée qui pourrait redorer l’image du parti fortement entamée. Il s’agit de l’organisation d’un rassemblement en présence du père fondateur, Béji Caid Essebsi, de celui qui fut à un moment le président intérimaire Mohamed Ennaceur, le président de l’ARP et du chef du gouvernement Youssef Chahed. Une manière pour lui de tenter de retrouver une unité perdue. Plusieurs autres personnalités y compris parmi celles qui l’ont quitté seraient invitées. Tout comme des représentants des partis politiques seraient, à leurs tours conviées à la messe.

Aux dernières nouvelles, la date a été choisie, symbolique à plus d’un titre. Celle du 3 août, anniversaire du président Habib Bourguiba, le fondateur de Néo Destour dont se réclame Nidaa Tounes. Reste maintenant la mise en scène et surtout le message qui sera adressé non seulement aux adhérents mais aussi à l’ensemble des Tunisiens.

Commentaires

Ajouter un commentaire