OPPO A 92 : Le premier combiné téléphonique équipé d’un écran à trou borgne

OPPO A 92 : Le premier combiné téléphonique équipé d’un écran à trou borgne

 

Alors que le design des smartphones entre dans l’ère du plein écran, divers fabricants ont également essayé une variété de formes d’écran comme l’écran WaterDrop, l’écran à encoche (notch)et l’émergeant écran à trou borgne (blind hole). Le nouveau produit dans la série A, OPPO A92, est le premier combiné téléphonique équipé d’un écran à trou borgne (blind hole) dans la même gamme de prix des produits OPPO.

Les raisons d’un écran blind hole dans OPPO A92

Contrairement à l’écran WaterDrop, l’application du trou borgne permet de rétrécir davantage le cadre supérieur. D’autant plus, afin d’intégrer un appareil photo de plus petite taille, le diamètre du trou borgne est de 4.88 mm, ce qui augmente encore plus le rapport écran/corp (le rapport actuel est de 90.5 %) pour optimiser l’expérience visuelle de l’utilisateur. Plus particulièrement, pour les utilisateurs qui n’aiment pas l’écran à encoche, l’écran à trou borgne sera plus attrayant.

Comment allumer le trou borgne dans l’écran ?

Le principe de l’écran WaterDrop est de permettre à la lumière d’entrer dans l’appareil photo en passant par la plaque de protection/couvercle (cover plate), alors que l’écran à trou borgne ne perfore pas la couche du panneau d’affichage (panel display layer), mais permet à la lumière de passer directement à travers l’écran et entrer dans l’appareil photo.

La transmittance de la lumière initiale des écrans de verre est d’environ 80%. Sur un écran à trou borgne, cela entrainera une résolution insuffisante, ainsi l’ingénieur doit adapter la structure de l’écran. 

La lumière traverse une structure d’écran de 7 couches, incluant la couche de fuite (leakage layer) et la couche de protection. Elle passe à travers l’écran puis pénètre dans l’appareil photo ayant pour objectif d’améliorer la transmittance de la lumière autant que possible. Un groupe d’ingénieurs séniors d’OPPO a travaillé sur le sujet. Après une analyse et une recherche de deux mois, la transmittance de lumière a été finalement améliorée par les ingénieurs passant de 80% à 89%. En même temps, cet écran a été construit d’une façon plus raffinée grâce au procédé de broyage (grinding process). 

La clé pour résoudre le problème de la transmittance de la lumière se trouve dans la couche TFT. Pendant le processus de production, la couche TFT passe par un processus de gravure qui rend sa surface rugueuse et grêlée et ensuite affecte la transmission de la lumière ainsi que la résolution de l’appareil photo. Si la qualité du polissage de la couche TFT n’est pas assez satisfaisante, la transmittance et la résolution de l’appareil seront affectées.

Afin de résoudre ce problème clé, des ingénieurs expérimentés ont décidé d’optimiser la qualité du procédé d’amincissement du panneau (panel) (processus de gravure et de polissage). Ils ont appliqué un processus de polissage optimisé sur à la fois la surface de la couche TFT et la surface supérieure de la couche CF, pour que la finesse de l’écran soit substantiellement améliorée.

Avec le but d’atteindre un résultat idéal, l’équipe d’ingénieurs a ajusté six éditions de schémas correspondants (matching schemes) concernant le volume et la vitesse du polissage et pour chaque schéma, ils ont ajusté 4 à 5 ensembles de paramètres.

Pour la gravure, ils ont essayé de manière répétitive de découvrir le paramètre qui convient le mieux pour la concentration de la solution, le temps et le contrôle de précision. Le processus de polissage n’est pas une exception, des ingénieurs sont parvenus à contrôler le diamètre des particules de la poudre de polissage et la quantité de polissage éliminée pour perfectionner la surface. C’est ainsi que l’écran bien brillant est né.

Grace à l’écran optimisé, la résolution de l’appareil photo d’OPPO A92 devient très compétitive parmi les produits de la même gamme de prix.

Comment améliorer la qualité du trou borgne ?

Concernant l’écran LCD à trou borgne actuel, pour empêcher une fuite de lumière et un déclin possible dans la qualité de l’image, de la colle sera appliqué deux fois autour de trou borgne pour sceller la fuite de lumière.

Pour améliorer la qualité du trou borgne, les ingénieurs d’OPPO doivent contrôler de manière précise le processus de scellage avec la colle, à savoir, gérer l’écart entre la couche de colle et l’appareil pendant le processus d’application et à ses contours.

Il existe deux procédés pour appliquer la colle dans le processus de production. Au premier : l’aiguille (valve d’application) est fixée et la surface (stage) est inclinée à un angle de 5 degrés, ensuite l’écran tourne dans un mouvement circulaire pour l’application.   
 
Au second : l’aiguille (valve d’application) est fixée et la surface (stage) est inclinée à un angle de 45 degrés, ensuite l’écran tourne dans un mouvement circulaire pour l’application.
 
Parmi les écrans précédemment produits en masse, le second procédé d’application pour les trous borgnes ne peut pas contrôler le profil complet et il y avait un risque d’interférence avec l’appareil photo (référant à la position montrée par la flèche dans la figure ci-dessous). Par conséquent, il est essentiel de contrôler la distance entre le profil de la colle et le point d’interférence de l’appareil.

Après un mois d’essai et de recherche, l’équipe d’ingénieurs a finalement trouvé une solution efficace.

La raison pour laquelle la précédente méthode n’était pas assez satisfaisante est que l’appareil infrarouge ne numérise que la largeur de l’application (environ 0.25mm). Il était donc impossible de saisir avec précision l’effet de l’application. 

Les ingénieurs OPPO se sont acharnés pour l’excellence et ont ajouté des lentilles TOF à la machine d’inspection. De cette manière, en plus de la largeur de la colle, les contours peuvent être scannés par les lentilles TOF, ce qui rend la numérisation encore plus précise. Ainsi, les ingénieurs peuvent efficacement contrôler le profil d’application de la colle, incluant la prévention et le contrôle du point d’interférence avec l’appareil. Ainsi, la production de masse et la qualité de l’écran sont assurées.
 

Votre commentaire