Ouverture de la bretelle reliant Borj Cedria à l’autoroute A1

Ouverture de la bretelle reliant Borj Cedria à l’autoroute A1

 A l’issue de six ans d’interminables travaux, l’échangeur de Borj Cedria est, enfin prêt au grand bonheur des usagers automobilistes.

En effet, l’ouverture de la bretelle reliant l’autoroute A1 à la route nationale 1 à Borj Cedria, prévue pour la fin de l’année 2016, a eu finalement lieu ce vendredi 25 août 2017.

A rappeler que les travaux de ce projet, cofinancé par l’Etat tunisien et la Banque européenne d’investissement (BEI) d’un coût global de 40 millions de dinars, ont démarré depuis 2011 et porté sur la réalisation de 8 kilomètres de routes avec deux échangeurs, six ouvrages techniques et 31 ouvrages hydriques.

Cette ouverture, tant attendue par les habitants de la banlieue sud et par les usagers de la route en direction de la région du Cap Bon, va contribuer largement à décongestionner la circulation sur la route nationale, plus précisément au niveau du tronçon traversant Borj Cedria, Hammam Chatt, Hammam-Lif et Ezzahra qui n’était plus en mesure de supporter le poids d’autant de trafic routier.

A noter, par ailleurs, que grâce aux réunions tenus par les députés de certains partis de la circonscription de Ben Arous, dont notamment Ennahdha, avec le ministre de l’Equipement et le gouverneur de la région, le tarif de la circulation sur ledit nouvel échangeur de Borj Cedria, a été réduit passant de 1d400 à 0d500.

Cette  diminution importante du tarif du péage; va certainement encourager le plus grand nombre d’automobilistes de Borj-Cedria, de Hay Saltan, de Soliman, de Grombalia et d’autres villes du Cap-bon à emprunter cette route; permettant de la sorte d’atteindre les objectifs de sa construction à savoir décongestionner la circulation dans les villes de Borj-Cedria, Hammam-Chatt, Hammam-Lif et Ezzahra et permettre aux automobilistes du Cap-Bon de mieux circuler vers la capitale.

 N.H

 

Commentaires

Ajouter un commentaire