Pétition adressée à BCE pour soumettre à référendum l’amendement de la loi électorale

Pétition adressée à BCE	 pour soumettre à référendum l’amendement de la loi électorale

Des personnalités nationales, des organisations, des composantes de la société civile et des partis politiques ont adressé une pétition à la présidence de la république pour exprimer leur refus de l’amendement de la loi électorale.

Les signataires ont considéré que l’amendement ne répond pas aux normes internationales susceptibles de garantir la transparence des élections et ne respecte pas la volonté de millions d’électeurs. Ils ont estimé que les récents changements contiennent de nombreux concepts qui peuvent être interprétés de nombreuses façons pour exclure les nouveaux concurrents et les petits partis politiques.

Les signataires ont appelé le président de la république, Béji Caid Essebsi à exercer les prérogatives qui lui sont conférées par la constitution et soumettre à référendum l’amendement de la loi électorale et ce pour préserver l’unité des tunisiens ainsi que le climat politique et électoral.

Parmi les signataires on trouve Ahmed Néjib Chabbi, Fadhel Abdelkéfi, Mongi Hamdi, Ridha Belhadj, Néji Jalloul, Saïd Aïdi, Majdouline Cherni mais aussi Abdelmajid Ezzar, président de l’UTAP, ainsi que les maires de Carthage et de la Goulette, Hayet Bayoudh et Amel Limam( qui viennent toutes les deux de rejoindre Tahya Tounes). De même on trouve sur la liste Faouzia Ben Fodha 2ème vice-présidente de l’ARP, Sofien Toubal et Ons Hattab et un certain Achraf Ben Salha présenté comme le président de la Fédération tunisienne de football ?!

 

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.