Polémique sur la présence d’enfants venus applaudir Essebsi à Sousse

Polémique sur la présence d’enfants venus applaudir Essebsi à Sousse

 

Certains parlent de manipulations, d'autres parlent carrément de retour des reflexes de l'ère Ben Ali. La polémique enfle et enfle. En cause, la présence active des écoliers lors de la visite récente du Président Essebsi à Sousse.

En visite ce mercredi dans la Capitale du Sahel, le chef de l’État a été acclamé par une foule immense d'élèves issus de différentes écoles, collèges et lycées. Formant un cordon impressionnant, les élèves portaient des pancartes avec des slogans et scandaient des drapeaux au passage du cortège présidentiel.Un tel dispositif ne pouvait être que finement organisé par les autorités régionales avec l'aval des enseignants et des encadreurs.

Cete situation, largement critiquée,  n'a pas manqué de choquer ​certains​ parents d'élèves qui, aidés des avocats, ont décidé de porter plainte contre les écoles qui ont pris cette décision sans l'aval des parents, et ce, d'autant que ces élèves (qui ont des devoirs et des droits) ont dû sécher des cours pour aller acclamer le Rais.

En réaction aux protestations des parents, le délégué régional de l'education tente de sauver les meubles en déclarant que la sortie des élèves était "spontanée". Une déclaration qui fait quand même sourire, quand on constate tout le dispositif mis en place pour la circonstance.

Néanmoins, d'autres qui assimilent cette présence d'enfants à une "leçon de civisme", n'ont hésité à dire que ce sont les enfants eux mêmes qui ont demandé à participer à cette "cérémonie", histoire de voir la tête du Président.Toujours est-il que faire attendre des enfants pendant des heures sous la pluie est incommode.Il aurait été plus respectable d'organiser ce genre de cérémonie, si le président avait visité une quelconque école.

Votre commentaire

  • Soumis par fethia le 5 Octobre, 2017 - 13:34
    On est entrain d'apprendre à ces enfants le culte de la personne et comment devenir "bnedri".