Presse : bientôt une commission de gestion de la publicité publique

Presse : bientôt une commission de gestion de la publicité publique

Dans une déclaration rendue publique mercredi, le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) SNJT a fait savoir que le projet de loi relatif à la commission de gestion de la publicité publique et des abonnements sera soumis au prochain Conseil des ministres.

Une demande sera, également, formulée pour hâter l’examen dudit projet de loi par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Cette décision intervient à l’occasion de la réunion présidée par le chef du gouvernement et consacrée à l’examen de la situation de la presse écrite. Ont, notamment, pris part à la réunion, le SNJT, le syndicat général de l’information, la Fédération tunisienne des directeurs de journaux (FTDJ) et les représentants respectifs de la présidence du gouvernement, du ministère des Finances, de la commission supérieure de contrôle et d’audit des marchés publics et de la direction générale des études et de la législation.

Les participants ont, à cette occasion, souligné la nécessité de mettre en application la décision politique relative au fonds de soutien à la presse écrite et convenu de soumettre, a cet effet, une proposition de projet au service de la législation au ministère des Finances.

Le débat s’est également focalisé sur la situation de la Société nouvelle d’impression de presse et d’édition (SNIPE-La Presse) et débouché sur la décision de hâter la mise en œuvre du plan d’assainissement proposé pour cette institution en attendant sa restructuration.

Dans une déclaration en date du 17 novembre 2017, la FTDJ avait critiqué le gouvernement pour le non-respect de ses engagements envers la presse écrite, ce qui a conduit à la suspension de plusieurs journaux.

Selon la FTDJ, le risque de faillite et de fermeture menace aujourd’hui plusieurs autres médias quotidiens et hebdomadaires.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.