Rached Ghannouchi : le Tawafok on y est on y reste attaché

Rached Ghannouchi  : le Tawafok on y est on y reste attaché

Le jour où Youssef Chahed le chef de gouvernement présente son remaniement à l’Assemblée des représentants du peuple pour obtenir sa confiance a été choisi par le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi pour publier sur les colonnes du quotidien Al Chourouk une tribune qu’il a consacrée à la politique de Tawafok, la concorde telle qu’elle est conçue par son mouvement.

Il y souligne que la concorde est pour son mouvement un choix stratégique qui procède de l’intérêt national supérieur et du projet de société qu’il compte instaurer. Il ajoute que la réconciliation est l’un des fondements de l’unité nationale en rappelant son intervention personnelle en 2013 pour ne pas laisser passer la proposition de loi relative à l’exclusion politique visant les anciens RCDistes et les ex-destouriens.

Il souligne en outre l’adhésion de son parti à toutes les initiatives du président Béji Caïd Essebsi en vue de la réconciliation nationale dont le projet de loi de réconciliation administrative en cours d’examen à l’ARP

Pour lui, le gouvernement de Youssef Chahed est une consécration de la politique de concorde, de l’unité nationale et du dialogue, au moment où des mauvais augures annoncent la fin de cette politique, s’acharnent à creuser les clivages au lieu de serrer les rangs, à semer la discorde (fitna), au lieu d’affermir la fraternité, complices de l’instabilité du pays, exposant l’exception tunisienne aux pires des dangers, écrit-il avec force

 Même s’il estime que la participation ou non au gouvernement est secondaire par rapport à ces questions cruciales et vitale ; il adresse ses félicitations aux nouveaux membres du gouvernement qu’il assure de son soutien .

Il réitère son engagement total à préserver l’unité nationale et consolider les fondements de la vie digne et prospère en faveur de toutes les catégories et régions, notamment celles qui ont été privées, des décennies durant, de leur droit au développement.

Il appelle enfin toutes les composantes de l’Assemblée des Représentants du Peuple qui entame une session parlementaire extraordinaire en vue de pourvoir aux vacances au sein de l’ISIE afin de garantir la poursuite de l’édification de notre démocratie, dans les délais fixés.

Commentaires

  • Soumis par Belhassen le 13 Septembre, 2017 - 16:41
    C'est le genre de comportement et de décisions qu'on a besoin dans notre pays et pendant cette période délicate, un peuple uni est un peuple de solidarité, Fort et mature en terme de démocratie capable de tout , Bravo M. Rached
  • Soumis par Midou le 13 Septembre, 2017 - 15:50
    Mr Ghannouchi fait preuve de sagesse comme d'habitude et il est le mieux placé pour diriger ce pays. un brave et honnête personne qui oeuvre pour le pays
  • Soumis par Alexis Zorba le 13 Septembre, 2017 - 10:10
    Le dernier discours de Cheikh Rached représente une surprise pour ses adversaires et surtout ceux qui l'accusent d’opportunisme. Des propos sages et responsables qui reflètent un esprit d'analyse et un sens de citoyenneté élevé. C'est ce que nous avons besoin en ce moment , le compromis. La situation devient de plus en plus délicate. Si les politiciens n'ont pas réussi à maintenir la date des élections , au moins ils soutiennent le gouvernement.
  • Soumis par ridha le 12 Septembre, 2017 - 11:51
    la politique de L'exclusion est l'essence de la décadence qui conduit les gens à se battre et ennahdha a choisi le bon choix c'est l'alliance et le tawafok pour proteger notre tunisie et sauver de la crise economique et sociale . ennadha a donné une leçon de patriotisme

Ajouter un commentaire