Racisme: Lettre "poignante" d'une étudiante "africaine" aux Tunisiens !

Racisme: Lettre "poignante" d'une étudiante "africaine" aux Tunisiens !

 

"Je me présente, Mariam Touré, pour les intimes "Karaba", pour la plupart d'entre vous "Kahloucha" "Guirda Guirda". Je suis, officiellement, une Malienne (mais selon certains de vos dires, de nationalité "Africaine") qui vit depuis près de 3 ans en Tunisie ou pays européen pour d'autres.

En quittant mon pays il y a quelques années, je souriais à l'idée de découvrir cette Tunisie dont tout le monde parlait, le "Paris Africain", la "Dame de tous les éloges", le pays de tous les droits, la patrie de la liberté et de la tolérance. Hmmmmm naif est celui qui met la charrue avant les boeufs.

Helas, la phase d'émerveillement passée, je me suis rendu compte que de l'autre côté du miroir se cachait une face plus sombre, plus lugubre: une société infectée par le racisme. Infectée me direz-vous, un mot fort! Mais quel autre terme voulez-vous que j'emploie quand chaque jour passée en son sein est presque un calvaire, quand chaque mot, insulte, humiliation que l'on subit est un supplice, quand chaque regard haineux posé sur moi est un fardeau? "Infecté" serait plutôt un euphémisme.

Là vous me direz, "Tu ne devrais pas juger tout un pays pour les actions de certains". Je vous repondrai, "Certes, mais quand on se fait agresser devant des personnes qui ne disent rien, quand on se fait insulter devant des individus qui ne bougent pas, quand on est touché de façon déplacée dans un transport en commun devant des personnes qui en rient ou préfèrent ignorer l'action, que voulez-vous que je vous dise?" Pomme, orange, poire ou raisin, ce sont tous des fruits pour moi.

Au début, j'accusais l'ignorance, le non éveil des mentalités mais aujourd'hui, j'accuse les intellectuels qui sont au courant de tout ça mais ne mettent en place aucun moyen de les prévenir, j'accuse les intellectuels qui me disent "Ne te laisse pas faire Mariam, affrontes-les"...ohh vous savez, j'adorai mais je ne veux pas que mon père ait à payer des frais d'hôpitaux ou ma mère à pleurer mon décès.
 
Que seriez-vous si du jour au lendemain je decidais de m'en aller, d'amener avec moi les milliers d'euros qui permettent à votre économie de sortir la tête de l'eau? Que seriez-vous si du jour au lendemain mes frères et soeurs "Africains" faisaient la même chose et vous tournaient le dos? Que seriez vous si du jour au lendemain les éloges que j'ai une fois entendus sur vous devenaient des avertissements "N'y allez pas. Ils n'en valent pas la peine".

Ne prenez point mes mots pour une insulte, mon but ce n'est pas de vous insulter car si je decidais de vous rendre le quart des mots que vous m'avez jetés à la figure, 24h ne suffiraient point.
 
Prenez-les comme les cris d'une soeur perdue qui ne comprend pas en quoi sa couleur de peau est source de moquerie. Prenez-les comme la rage d'une soeur qui compte les jours qui la séparent de la délivrance, partir et ne plus jamais en entendre parler. Partir et ne plus jamais penser à revenir.

Prenez-les comme les larmes d'une soeur qui se rend compte qu'ils ont réussi à nous séparer. Plus qu'une guerre matérielle, ils ont créé une tumeur intellectuelle, sociale: le racisme, l'ignorance, la haine pour nous diviser.

Prenez mes mots comme ceux de tous ceux qui, comme moi, posent le pied sur le sol de l' " Ifrikiya" la tête pleine de rêves et en repartent le coeur plein de déceptions......."

Mariam Touré

Votre commentaire

  • Soumis par makram le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Laisse-la exprimer spontanément son point de vue, ne fait pas attention à la syntaxe (même les français se trompent souvent), si elle a commis des erreurs ce n'est pas ça l'important, personnellement je trouve que Lilya a raison, Mariam, khadidja sacko arrêtez de se plaindre svp !! et soyez réalistes</p>
  • Soumis par makram le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Je n’ai pas une<br>mauvaise foi &amp; je ne me crois pas supérieur, mais je défends mon pays et je veux son intérêt!!,<br>je suis désolé elle dramatise trop, de nature le Tunisien qui n’est pas raciste,<br> toujours accueillant, ouvert et cool. On<br>devra travailler dur pour le développement de notre pays pour que La Tunisie revienne en force avec notre<br>génération et les futures générations.</p>
  • Soumis par makram le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Avant que j'ai posté mon message, j'ai lu soigneusement cette lettre pour laquelle Mariam Touré veut nous sensibiliser ce drame, je suis d'accord sur le faites qu'elle n’a pas écrit cette lettre pour s'amuser ou perdre son temps, mais franchement j'ai dit qu'elle dramatise parce que clairement c’est une personne sensible, Mariam prend mal les choses même une rigolade ou tarbija "kahloulcha", de + elle croit qu'on va mourir de faim si elle décidera de partir!!, bienvenue en Tunisie pour étudier convenablement mais pas de nous donner la leçon de morale, elle doit s'adapter et se familiariser avec les différentes classes sociales de notre pays, elle doit accepter les gens comme ils sont, ce qui me vexe c’est que malgré les efforts de notre pays, la bonté et la générosité de notre peuple avant et après la révolution, ça ne plait jamais personne !! Nous n’avons pas besoin de son argent, aujourd’hui nous sommes en train de redresser et développer notre pays pour qu'il respire. la Tunisie reviendra forte et aura sa place dans le monde.</p>
  • Soumis par peace le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Bravo</p>
  • Soumis par es le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>même si tu as rencontré plein de personnes racistes , mais soit sûre qu"en Tunisie y a plein d'autres personnes qui mettent en valeur l'humain devant tout quelque soit teint ou genre ;)</p>
  • Soumis par uniform@planet.tn le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>j'aime le mali et j'aime boussoula</p>
  • Soumis par apatride le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>nul......</p>
  • Soumis par ds sam le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Patience car demain est un autre jour et je suis sur que les tunisiens ne sont pas pas racistes.Tu vivras a coup sur des situations bien meilleures ou le soutien des tunisiens te rapportera toute la sérénité .</p>
  • Soumis par Aymen le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>Mariam, je suis tunisien et je partage tout à fait ton avis. J'ai lu quelques commentaire et laisse moi te dire que c'est une bande d'hypocrites. Ils sont en train de pleurer tous en France et en Europe et se plaignent tous d'un racisme blanc qui est soft je trouve. J'ai quitté la Tunisie depuis 5 ans et je ne compte pas revenir. Chaque été quand je rentre visiter ma famille ça me rappelle que je ne dois jamais revenir dans ce pays. N'écoute ni les intellectuels ni les nationalistes débiles et aveugles ni les sous-hommes qui agressent tout ce qui bouge. Ils ne le disent pas mais il veulent tous se barrer et critiquent tous le pays. Sauf que comme tout tunisien qui se respecte on doit cacher nos défaut devant les étranger. Tous ceux qui ont lu cet article et qui t'on dis que vous dramatisez et autre ce n'est qu'une bande de débile qui n'ont toujours pas goûté à l'amertume de l'étranger et du racisme. J'aimerais les voir dire la même choses quand c'est leurs soeurs ou filles qui rentrent de l'étranger en leur racontant ça. Mariam la majorité des tunisiens sont racistes et ils te diront non comme tous les français racistes qui disent qu'ils ne le sont pas. A ta place je ne rentrerai pas chez moi mais j'essaierai de me barrer plus loin encore. Je cracherai à la gueule de tous ces débiles. Pour les quelques commentaires que j'ai lu je pense que tu ne dois vraiment pas y faire attention, tu perdras ton temps à lire les idioties de tunisiens "bêtes". Pour finir je ne m'excuserai pas au nom des tunisiens mais je m'excuse de ne pas avoir était là pour t'aider et être ton ami. Désolé ...</p>
  • Soumis par ala le 4 Novembre, 2015 - 12:21
    <p>On est pas pareils vous etes tomber sur des pauvre gas des merde voila je suis tunisien et je les insultes a votre place. Essaye de s' adapté ou bien change d'endroit je suis désolé mais la tunisie c'est un mélange de pauvre con et de gents bien essaye seulement de t'adapté et n'oublie pas que ta un bon dieu qui ne t'oublierai jamais <br>T'est libre de dire se que tu veut le rasisme sela la couleur ou la race c'est un crim impardonnable</p>