Salah Ben Youssef au gouvernement Fakhfakh : une homonymie lourde à porter !

 Salah Ben Youssef au gouvernement Fakhfakh : une homonymie lourde à porter !

 

Personne ne l’a relevé, mais il y a bien un Salah Ben Youssef, au gouvernement Elyès Fakhfakh au poste de ministre de l’Industrie précisément. Un homonyme de l’ex-secrétaire général du Néo Destour dont le destin a pris fin en 1962 dans un hôtel de Francfort.

Y-a-t-il un lien de parenté entre les deux hommes. Personne ne le sait. Selon sa biographie qui commence à être publiée sur les réseaux sociaux, Salah Ben Youssef le nouveau ministre de l’Industrie est natif de 1962 (observez la coïncidence). Autre coïncidence, il a obtenu son Bac au Lycée Carnot de Tunis en 1982.

Il est titulaire d’une maîtrise d’informatique appliquée à la gestion de l’Université Paul Sabatier de Toulouse (France) en 1985. Il a également un diplôme des études universitaires générales (DEUG) Maths spécialités maths et informatique de la même université.

Ben Youssef qui est présenté comme un 'indépendant" au gouvernement vient du secteur privé où il a a occupé plusieurs postes dans le privé. Il a été directeur général adjoint chez Profil Métal Desnoyers S.A de 1995 à 1998. Il a été associé gérant d’un cabinet d’audit et de comptabilité ACF (1991 - 1994) et de 1990 à 1991 du cabinet de conseil, d’audit et de commissariat aux comptes Finor. De 1985 à 1990, il a été assistant à supervising senior chez Peat Marwick (KPMG – Paris).

Il est .gestionnaire de son propre cabinet de Conseil à Tunis depuis 1999 ; Salah Ben Youssef est l’ancien trésorier de l'Association tunisienne du logiciel libre et membre Solidar Tunisie. Il est donc proposé à Elyès Fakhfakh par Lobna Jeribi présidente du think-tank Solidar. Celle-ci ancienne d'Ettakatol a été nommée ministre chargée des grands projets nationaux, rappelle-t-on.

Son homonymie avec l’ex-secrétaire général du Néo Destour loin de le desservir pourrait être un atout, car pour sûr elle va aiguiser la curiosité pour qu’il soit mieux connu.

Votre commentaire

  • Soumis par gharbi mohamed le 21 Février, 2020 - 20:23
    Le futur ministre est le neveu du martyr SALAH BEN YOUSSEF ALLAH YARHMOU