Scandale de la LICRA- Slim Laghmani : « Je me suis fait avoir »

Scandale de la LICRA- Slim Laghmani : « Je me suis fait avoir »

Le scandale à propos du lancement en Tunisie d’une branche de la LICRA, ne cesse de s’amplifier,surtout que cette organisation française est connue pour son engagement sioniste et son soutien inconditionnel d'Israël, sous couvert de lutte contre l'antisémitisme !!!

Slim Laghmani, professeur de droit international et membre de la Commission sur les libertés individuelles et l'égalité (Colibe), qui a assisté depuis quelques jours à une réunion consacrée à la création de cette association, vient de s’expliquer à ce sujet.

Il a édité un post sur sa page facebook dans lequel il a déclaré qu’il s’est fait piégé pour assister à cette réunion.

Voici sa déclaration édité sous le titre « Je me suis fait avoir » :

 « Hamrouny Salwa me demande, il y a une dizaine de jour, de la remplacer et de présenter à sa place l'avant projet de code des droits et libertés individuels à l'attention d'une nouvelle association de défense des minorités et de lutte contre le racisme. Elle avait pris deux engagements en même temps. J'accepte de le faire ne retenant que le jour, le lieu et l'heure et le nom de mon vis-à-vis dans l'association, Amine Jelassi, que je connaissais pour avoir siégé dans son jury de thèse.

A l'heure et au lieu dits je me présente. M. Kazdaghli était là, il m'invite à prendre un café en attendant l'ouverture, il me présente deux Tunisiens de confession juive (sans autre précision), la discussion s'engage j'entends par deux fois nommer la LICRA, je pose la question à M. Kazdaghli qui m'assure que l'association qui a invité n'a rien à voir avec la LICRA, que c'est association autonome de droit tunisien. Je me lève et je vais voir Amine Jelassi qui était à côté, je lui pose la même question, il me tient le même discours et précisant que le seul rapport est une ressemblance entre les noms des deux associations.

Je découvre après que non seulement les deux associations sont liées, mais qu'en plus l'association tunisienne s'est affiliée à la LICRA.

Je précise que Salwa Hamrouni n'était pas plus au courant de ce lien que moi-même.

Je présente mes excuses pour mon étourdissement et mon manque de diligence, j’ai eu tort de ne pas avoir cherché à en savoir plus, mais jamais je n’aurais pensé qu’un ancien étudiant dont j’ai fait partie du jury de thèse m’implique dans une manifestation à laquelle une association sioniste est associée. »

Prof. Slim Laghmani 

https://www.facebook.com/slim.laghmani/posts/10217573419150174

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire