Soufien Toubal veut hâter la révision de la loi électorale

Soufien Toubal veut hâter la révision de la loi électorale

Le président du groupe parlementaire du Mouvement Nidaa Tounes, Sofien Toubel a émis mardi le souhait de voir la loi électorale révisée avant les prochaines élections municipales.

Au terme de la cérémonie organisée au palais de Carthage à l’occasion de la fête de l’indépendance, Toubel a salué la proposition du chef de l’Etat de réviser cette loi qui, a-t-il dit, « comporte plusieurs lacunes ».

Selon lui, « le président de la République a confié au ministre de la Justice et au Chef du gouvernement la présentation d’une initiative législative qui sera clairement gouvernementale ».

« Bien que positive, l’initiative présidentielle en faveur de la révision de la loi électorale doit contribuer à réparer plusieurs lacunes dont notamment la non émergence d’une majorité claire au sein du parlement », a pour sa part, souligné le président du parti Afek Tounes, Yassine Brahim.

Pour lui, « le peuple doit évaluer cette loi électorale après sa révision ».

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a jugé mardi souhaitable de modifier la loi électorale avant les prochaines élections.

« J’adhère à tous ceux qui prônent la révision de la loi électorale. C’est une action hautement souhaitable et nous devons nous engager à la modifier avant les prochaines élections quelles que soient les critiques », a-t-il indiqué lors d’une cérémonie organisée au palais de Carthage à l’occasion du 62e anniversaire de l’indépendance.

A ce propos, Caïd Essebsi a proposé la formation d’une équipe restreinte au sein de la Commission du Document de Carthage pour la révision de cette loi.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.