Tunisair Express à pas de tortue

Tunisair Express à pas de tortue

 

Tunisair express dessert les lignes intérieures. Son logo porte l’image de la gazelle prenant sa vitesse supérieure presque son envol. Mais les nouvelles qui nous parviennent ces jours-ci auraient dû pousser les responsables de cette compagnie à mettre l’image d’une tortue. Mais pas celle de la fable de la Fontaine.

Le pire c’est que les retards constatés dans les vols de cette compagnie sont intervenus à l’occasion du pèlerinage de la Ghriba. Ce qui a sali l’image du transporteur national et porté préjudice au tourisme tunisien et au pays en général. Après le scandale du vol du mercredi en partance de Djerba vers Tunis retardé à cause de certains officiels, le vol de Tunisair expess de Tunis vers Djerba ce jeudi prévu à 6h 30 du matin amenant à son bord une délégation VIP participant au pèlerinage dont le grand rabbin de Londres, certains juifs anglais et français, ainsi que des journalistes allemands et français venus couvrir ce pèlerinage, n’a décollé qu’ à 10h soit presque 4 heures de retard. 

Quant au vol du  jeudi soir de 20h45 de Djerba vers Tunis à bord duquel cette délégation devait regagner Tunis pour la quitter dans la soirée ou le vendredi matin à la première heure, il n’a décollé qu'à à 0h30 au grand dam de ces touristes qui ont passé plus de temps entre les aéroports tunisiens qu’à Djerba.

Ce retard est dû semble-t-il à un problème de panne technique survenu pour l'avion arrivant de Tunis, sans que la compagnie ne daigne informer les passagers furieux.

La veille déjà un retard aussi important a été enregistré sur le même vol au départ de Djerba avec à son bord la ministre du Tourisme, la ministre de la Culture et les hauts responsables ayant fait le déplacement pour le pèlerinage de la Ghriba.

C'est la répétition de ce genre de retard qui est préjudiciable non seulement au transporteur national mais aussi à l'image du pays surtout en cette occasion avec des passagers de haut rang.

Ce qui devait être l'occasion de faire la promotion du tourisme tunisien et de l'Ile de Djerba en particulier s'est transformé en un échec patent.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.