Tunisair : les indicateurs virent au rouge après une croissance durant 23 mois

  Tunisair : les indicateurs virent au rouge après une croissance durant 23 mois

 

Le trafic passagers du transporteur national "Tunisair" s'est inscrit en baisse de 2,7% en mars 2019, passant à 294 752 passagers contre 303 083 en mars 2018, et ce après une croissance continue durant vingt-trois mois consécutifs et un hiver fructueux.

Selon des données publiées vendredi, par la compagnie, le trafic charter a baissé de 1% passant de 9 788 à 9 688 passagers. La baisse du trafic passagers toutes activités confondues a concerné les principaux marchés desservis avec -2,3% aux niveaux des pays européens (68,3% du trafic), (-7,1% pour les pays africains (15,7% du trafic) et -3,2% aux niveaux des pays du Moyen Orient, dont la part de trafic passagers est de 14,5%. Seule la région de l’Amérique du Nord (Montréal),dont la part de marché ne dépasse pas 1,4%, a enregistré une progression de 49,4%.

La régression a également touché la ponctualité de la flotte, laquelle a atteint 34% en mars 2019 contre 36% en mars 2018. Cependant, le coefficient de remplissage toutes activités s’est amélioré passant de 77,7% en mars 2018 à 79,4% en mars 2019, soit une progression de 1,7 points.

Par ailleurs, Tunisair a achevé la saison hiver 2018/19 sur une augmentation de trafic, toutes activités confondues, de 8,3% passant de 1 215 123 passagers en hiver 2017/18, à 1 316 191 passagers en hiver 18/19, soit 101 068 passagers en plus et un coefficient de remplissage en hausse de 1,9 point à 74,7%.

Les vols Tunisair qui accusent depuis plus d'une année des retards systématiques, ont enregistré du 13 au 16 avril 2019, des perturbations importantes, en raison d'une grève imprévue des pilotes et d'autres problèmes aux niveaux de la gestion de ses ressources, selon ses responsables.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.