Une femme anglaise se dit victime d’une opération imaginaire dans une clinique tunisienne

Une femme anglaise se dit victime d’une opération imaginaire dans une clinique tunisienne

Des journaux britanniques dont le Mirror(tirage 1.700.000 exemplaires) ont révélé qu’une femme anglaise a été victime d’une arnaque dans une clinique tunisienne. Elle s’appelle Kelly Thompson et elle est âgée de 44 ans. Selon le Mirror elle a subi une opération dans une clinique connue de Tunis qu’elle a trouvée via un site Web reliant les patients à des médecins à l'étranger. L’opération consiste en une insémination artificielle beaucoup plus coûteuse au Royaume Uni, 5.000 euros contre 1.200 euros seulement en Tunisie, frais de transport et d’hôtel compris. Et malgré l'absence de consultation préalable, elle a été impressionnée par la clinique à son arrivée à Tunis en septembre dernier.

«L’opération a été épuisante physiquement, mais j’ai quitté la Tunisie, ravie et espérant être une mère », a-t-elle déclaré. Mais elle fut horrifiée quand des médecins britanniques lui ont dit qu'ils ne pouvaient trouver aucune preuve que ses trompes de Fallope avaient été débranchées. « Quand on m'a dit que cela n'avait même pas été fait, à part trois cicatrices, traces d’une incision, je me suis sentie malade. » Des tests effectués à la Leeds Fertility Clinic en février ont révélé des signes de sa stérilisation initiale mais n'ont révélé «aucune preuve» d'une procédure d'inversion. « Je me suis sentie violée », a-t-elle déclaré.

Contacté, le chirurgien de Kelly a affirmé au Sunday Mirror qu'il avait opéré Kelly avec une intervention chirurgicale en trou de serrure.

Il a déclaré: «Avant l'intervention, elle avait subi une hystérosalpingographie - une radiographie de l'utérus et des trompes de Fallope - et nous avons expliqué que le succès de l'opération n'était pas certain.

« J'ai des photos et la vidéo qui prouvent que l'opération était bien faite. »

https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/mum-violated-after-uk-doctors-14996117

Votre commentaire

  • Soumis par Kelly Monk le 17 Mai, 2019 - 22:02
    Je suis si heureux de pouvoir commenter cela. Tout d'abord, j'avais 43 ans lorsque l'opération a été pratiquée et non pas 45. Avant cette opération, j'avais passé tous les tests au Royaume-Uni pour vérifier si je pouvais avoir encore des enfants. Et la seule chose qui m'arrêtait était les trompes de Fallope. Je mets donc ma confiance et ma vie entre les mains de ces médecins de la clinique. Je dirai que les infirmières étaient géniales, que l'hôpital était propre et que je me sentais à l'aise. Je n'ai aucune plainte. Ma plainte est que j'ai demandé au chirurgien, bien mon partenaire a demandé au chirurgien si l'opération était un succès et sa réponse était OUI, allez faire un bébé. 2 mois et vous pouvez commencer à le faire. J'étais sur la lune. Il a dit que les tubes sont ouverts et bonne chance. Donc, en octobre, nous avons commencé à essayer, mais en janvier, rien ne s'est passé. J'ai donc demandé à mes médecins de me faire passer un test, j'avais horriblement l'impression qu'ils étaient toujours bloqués. Et à mon grand étonnement, ils étaient toujours bloqués exactement au même endroit qu'avant l'opération. J'étais dévasté. J'ai trouvé mon âme sœur et nous voulions tellement un enfant ensemble parce que nous savions que même si nous étions plus âgés, nous allions faire des parents fantastiques ensemble et nous avions tellement d'amour à donner. C'était déchirant. J'ai commencé des recherches sur le net pour trouver les statistiques de cette intervention chirurgicale. 96% des patients ainsi traités devraient avoir les deux trompes de Fallope, sinon au moins une ouverte. Donc, seulement 6% seront toujours bloqués, car l'opération n'a pas été effectuée correctement. Le pourcentage de grossesse pour une femme de mon âge est compris entre 30 et 60%, mais ce n'est que si l'ovule rencontre le sperme, mais malheureusement, je n'ai jamais eu cette chance de le savoir car mes tubes étaient toujours bloqués. Le rapport de mon hôpital ici dit qu'il n'y avait aucune différence entre mes tubes après l'opération. J'ai également envoyé une copie de mes rayons X pour les comparer et, comme je les ai déjà vues, je peux dire à 100% qu'elles sont toujours les mêmes avant et après. Je les ai donc contactées par e-mail et, avant de passer au journal, j'ai demandé à la clinique de me rembourser mes pertes de cette façon. Je pourrais au moins avoir la possibilité de refaire la chirurgie ici au Royaume-Uni ou de mettre fin à la déroute de la FIV. Et je leur ai posé une question que j'ai ici en noir et blanc. Cette opération a-t-elle été un succès? Mes tubes étaient-ils ouverts parce que je ne suis pas enceinte et ils ont répondu OUI. Je leur ai dit ce que j'avais prévu de faire et ils ont choisi de commencer à m'ignorer, alors c'était ma raison d'aller aux médias. Oui, j'ai pris cela très personnellement, je viens dans ton beau pays, j'ai dépensé mon argent pour lequel j'ai travaillé, rien que pour avoir tous mes rêves détruits. Alors, dites ce que vous voulez, car tous vos commentaires négatifs ne veulent absolument rien dire. Mais je connais la vérité et quoi que la clinique dise ou fasse, cela ne me mettra pas en phase, car mes tubes sont toujours bloqués. Et ils disent qu'ils ont des preuves vidéo et photo de l'opération, mais réfléchissent-y. Est-ce même mon intérieur ou celui de quelqu'un d'autre?
    Adresse mail: 
    kelbell1974@gmail.com