Une société chinoise choisit Tanger après avoir prévu de s’installer à « Tunis Economic City »

  Une société chinoise choisit Tanger après avoir prévu de s’installer à « Tunis Economic City »

 

Une des plus importantes entreprises devant être installée à « Tunis Economic City » le mégaprojet initié par Riadh Khélifa Toukabri a décidé de changer la direction de son investissement vers le Maroc, précisément vers la ville de Tanger où elle a obtenu les autorisations nécessaires permettant à cette entreprise de voir le jour.

Toukabri a exprimé son étonnement pour le « peu d’intérêt » manifesté par les responsables actuels de l’Etat pour l’importance pour le projet de Tunis Economic City en donnant pour preuve de cette importance que l’investisseur chinois qui devait s’y installer a obtenu rapidement l’agrément des autorités américaines en vue de réaliser son grand projet qui fera de Tanger une plateforme économique de la Chine à partir de laquelle elle va conquérir les marchés européens et africains.

« Notre mégaprojet est 50 fois plus important (d’un coût de 50 milliards de dollars) que celui de Tanger. Il a bénéficié de l’accord des autorités il y a cinq ans et a obtenu un excellent accueil par les médias, mais le Maroc a été plus rapide que nous car il est convaincu de la nécessité de changer son modèle économique. Chez nous on prétend que le projet de Tunis Economic City est plus grand que le pays, ce qui me fait de la peine » a encore déclaré Riadh Khélifa Toukabri à Hakaekonline.

D’après lui, ce mégaprojet a pour objectif de faire de la Tunisie une ouverture vers l’Afrique à travers une smart city pour les échanges commerciaux, culturels, touristiques et éducatifs avec une infrastructure destinée à être une plateforme logistique devant servir d’axe international entre le nord et le sud, l’est et l’ouest.

Quant au projet de Tanger Tech, il a été prévu dans le mémorandum d’entente signé en mai 2016 lors de la visite du Roi Mohamed VI. Deux cents entreprises chinoises dans les domaines de l’automobile, de l’aviation, de la communication numérique et le textile seront installées dans cette ville baptisée « Mohamed VI- Tanger-Tech-City ». Son coût est de 1 milliard de dollars.

Votre commentaire

  • Soumis par UnChamali le 7 Décembre, 2017 - 22:34
    L'article n'a ni queue ni tête.. Aucune contextualisation, manque de clarté... Bref, il semblerait que ce soit des brèves de comptoirs sans source , ni analyse... Site catastrophique