Après avoir voté, le président Ennaceur estime que la prochaine étape exige un large consensus

 Après avoir voté, le président Ennaceur estime que la prochaine étape exige un large consensus

 

Le président de la République par intérim Mohamed Ennaceur a indiqué dimanche que la Tunisie s’achemine vers une étape difficile qui commande de prendre des mesures et d’engager des réformes moyennant un large consensus et une participation de partis et des différentes catégories.

Cela exige également une solidarité entre les différentes catégories sociales, a-t-il ajouté. Ennaceur qui a voté ce dimanche à l’école primaire 2 mars 1934 à Sidi Bousaid pour le second tour du scrutin présidentiel, a expliqué que la situation qui prévaut dans le pays exige d’instaurer un dialogue national auquel prendront part toutes les forces vives : partis et organisations. Le but étant, a-t-il souligné, de parvenir à un consensus autour d’une stratégie visant à rétablir la confiance de tous les Tunisiens et permettant de surmonter les difficultés.

“La situation de la Tunisie commande aussi de dépasser l’étape de concurrence ayant marqué le processus électoral durant le double scrutin présidentiel et législatif et d’œuvrer de concert à réaliser les aspirations du peuple tunisien à tous les niveaux”, a soutenu Ennaceur. Et d’ajouter : Mener à terme le processus électoral traduit clairement l’attachement des Tunisiens aux choix démocratiques pour lesquels il ont opté après la révolution.

Pour Mohamed Ennaceur, les élections se sont déroulées dans les meilleures conditions et ont trouvé un écho favorable auprès des observateurs à l’intérieur du pays et à l’étranger grâce à la bonne organisation assurée par l’ISIE et les différentes parties intervenantes dans l’opération électorale.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.