Après son « agression », appel à assurer une protection sécuritaire à Adnen Hajji

Après son « agression », appel à assurer une protection sécuritaire à Adnen Hajji

 

L’ancien ministre et fondateur du « Mouvement de la Tunisie en avant » Abid Briki a appelé mercredi les autorités à assurer une protection sécuritaire au député et membre du comité exécutif du nouveau parti Adnen Hajji, qui a été victime d’une agression physique, la semaine dernière.

Il a souligné la nécessite d’ouvrir « une enquête sérieuse » sur cette « agression » Abid Briki a estimé, en marge d’une conférence de presse, que l’incident n’est pas anodin, surtout que certains responsables de la CPG et certains médias ont été derrière une campagne d’incitation.

Commentaires

Ajouter un commentaire