Décès Slim Chaker : sa fille Hager défend l’honneur de son père

  Décès Slim Chaker : sa fille Hager défend l’honneur de son père

 

Dans un post publié sur Facebook et adressé à un médecin qui s’est essayé à l’écriture pour mettre en doute le probité de l’ancien ministre de la Santé, dans une publication datée du 19 aout, la fille de ce dernier Hager Chaker est revenue malgré son immense douleur sur ce texte, « chose qu’interdisait papa de son vivant car, d’après lui, seul le silence est grand, mais le pauvre est décédé sans comprendre que le silence n’était pas à la portée de tout le monde ».

Avec une fureur qui en dit long sur son immense chagrin elle défend l’honneur de son père si méchamment attaqué. S’adressant à celui qui qualifie le ministre défunt « d’être un repris de justice », elle rappelle que celui-ci « est décédé croulant sous les dettes, sans voiture personnelle, sans avoir jamais possédé même pas une hutte à la plage encore moins une demeure en Espagne ni un yacht, lui qui a décliné une bourse pour (son fils) en 2016 parce que ce dernier en avait eu une de la France, lui dont la fille médecin chôme depuis 2 ans car il lui était inadmissible d’intervenir pour elle jusqu’à ce qu’elle réussisse à avoir son propre cabinet dont il n’a pas pu profiter malheureusement. »

Elle ajoute que son père « nous a toujours interdit de son vivant de vous attaquer vous et vos semblables qui aviez fait un métier de la blessure et la diffamation d’autrui. »

« Je vais rester fidèle à la mémoire de mon père, l’homme doux, souriant, bon et conciliant qui n’a jamais proféré une parole plus haute que l’autre » souligne-t-elle.

Elle dit réconfortée que « toute la Tunisie s’est soulevée pour lui » et que sa famille a été entourée par « l’immense humanisme du Président de la République », et par la sollicitude du Président du Gouvernement.

Votre commentaire

  • Soumis par daghfous mondher le 26 Octobre, 2017 - 09:44
    mon pére dcd m'a témoigné de la dimension humaniste et militante de feu hedi chaker à nabeul celui ci savait qu'on lui a préparé un plan d’assassinat mais il a cru à son destin lui méme a répéter cela par amour à sa patrie croyant profondément à ses principes de militant de la première heure.puisque certains miltants l'on averti de ce plan lâche en lui notant des adresses ou il pouvait se cacher la nuit surtout.puisque sa dimension de leader est reconnu; Aujourdhui et l'histoire se répète le destin est semblable. on est devant une perte certe qui révèle beaucoup de médiocrité de la part dune 'élite qui tatonne dans ses analyses! force de caractère exige ALLY yarhamhom elkoll.