La secrétaire générale de la COMESA reçue à l’UTICA

La secrétaire générale de la COMESA reçue à l’UTICA

 

L’entrée en vigueur de l’adhésion de la Tunisie à la COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) a été au centre d’une réunion tenue le  jeudi 26 septembre 2019 au siège de l’UTICA entre une délégation de la COMESA et les responsables de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat.

La réunion a été présidée par M. Samir Majoul, président de l’UTICA et Mme Chileshe Capwepwe, secrétaire générale de la COMESA qui était accompagnée de plusieurs responsables de son organisation. Plusieurs membres du bureau exécutif ont participé à cette réunion.

Après avoir présenté l’UTICA, son organisation, ses missions et ses activités ainsi que son rôle national, M. Majoul a mis l’accent sur l’importance de l’Afrique au niveau international.  L’Afrique a ajouté M. Majoul est actuellement le plus grand gisement de la croissance, le plus grand gisement pour l’indépendance alimentaire et le plus grand gisement de compétence.

M. Majoul a souligné que l’UTICA milite pour un marché libre africain, ouvert à l’investissement dans les deux sens dans le cadre d’une approche d’une économie durable, créatrice d’emplois et génératrice de richesses. Une telle approche qui devra éviter la double imposition, militer pour le zéro taxes fera gagner au continent plusieurs points de croissance et les pays africains réunis pourront être des leaders qui valorisent leurs propres richesses.

Prenant la parole Mme Chileshe Kapwepwe, secrétaire générale de la COMESA a déclaré que la Tunisie entamera ses échanges commerciaux avec les Etats membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) d’ici fin 2019. La secrétaire générale de la COMESA a également souligné l’importance de l’adhésion de la Tunisie à ce grand marché, regroupant 21 pays et comptant plus de 500 millions de consommateurs.Cette adhésion offrira à la Tunisie d’importantes opportunités commerciales et lui permettra de bénéficier d’avantages douaniers, mais aussi de conquérir de nouveaux marchés et de conclure des accords de partenariat tripartite.Elle a également présenté les structures de la COMESA, ses institutionnelle, financières et juridictionnelles.

Au cours des discussions, les participants à la réunion ont abordé des questions relatives à la mise en œuvre de l’adhésion de la Tunisie et son impact sur les échanges commerciaux de la Tunisie et sur les différents secteurs économique mettant l’accent sur l’importance de prendre en considération la situation particulière de certains secteurs comme celui de l’artisanat.

Ils ont soulevé des questions relatives aux règles d’origine, à la double imposition, au secteur numérique et aux perspectives de coopération entre la Tunisie et la COMESA. Ils ont souligné le potentiel très important de développement des échanges commerciaux appelant à la réduction concertée des droits de douanes. Les participants à la réunion ont été unanimes a appeler à une accélération de la mise en œuvre de l’accord d’adhésion et à un renforcement de l’échange d’information sur la COMESA.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.