"La Tunisie risque de se retrouver sur une nouvelle liste noire", selon Néji Jalloul

 "La Tunisie risque de se retrouver sur une nouvelle liste noire", selon Néji Jalloul

 

Néji Jalloul, ancien ministre de l'Education et actuel directeur général de l'Institut tunisien des études stratégiques (ITES), a révélé mercredi sur Jawhara FM que La Tunisie risque de se retrouver sur une troisième liste noire.

Jalloul a indiqué que la Tunisie risque d'être classée dans une nouvelle liste noire, plus grave que celle relative au blanchiment d'argent, si elle n'approuve pas la loi relative aux libertés individuelles avant la date du 25 mai prochain.

Et Jalloul de rappeler que la mission de l'institut tunisien des études stratégiques est d'orienter les décisions de l'Etat dans le but de trouver des solutions aux différents défis, y compris la bonne gouvernance.

Commentaires

Ajouter un commentaire