Le centre de fusionnement du renseignement existe depuis 2014 et il est dirigé par des compétences tunisiennes

Le centre de fusionnement du renseignement existe depuis 2014  et il est dirigé par des compétences tunisiennes

 

Le centre de fusionnement du renseignement existe depuis 2014 au sein du ministère de la Défense et il est financé par des fonds nationaux et dirigé par des compétences militaires tunisiennes, assure lundi le Ministère de la défense nationale. Le ministère dément, ainsi, les informations relayées par la presse concernant la création, par l'Alliance atlantique (OTAN), d'un centre de fusionnement du renseignement en Tunisie.

Dans un communiqué publié à Tunis, le ministère de la défense explique, que dans le cadre de la coopération bilatérale et multilatérale, les experts de l'OTAN assurent la formation des militaires en se basant sur des techniques et des programmes de pointe ainsi que sur les normes en vigueur en matière de collecte, d'analyse et de publications d'informations relatives à la lutte contre le terrorisme. Le Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg a annoncé au cours d'une conférence de presse samedi dans la capitale polonaise Varsovie, que l’Alliance atlantique compte établir un centre de fusionnement du renseignement en Tunisie.

Commentaires

Ajouter un commentaire