Les révélations fracassantes de Moez Ben Gharbia, en fuite en Suisse

Les révélations fracassantes de Moez Ben Gharbia, en fuite en Suisse

 

Moez Ben Gharbia, l’animateur et propréiétaire de la chaîne TV « Attassiaa », qui a quitté, précipitamment,  le pays pour s’installer dans un hôtel en Suisse, a publié à l’aube de ce lundi 5 octobre 2015, une vidéo d’environ 30 minutes, dans laquelle il a fait des révélations fracassantes affirmant, notamment, connaître les assassins de Chokri Belaid, Mohamed Brahmi et Tarek Mekki.

Ben Gharbia, qui se trouve sous protection policière, a précisé que Tarak  Mekki est mort ­ suite à une overdose causée par une pilule de viagra dissoute dans un verre de jus. « La partie impliquée dans les assassinats politiques est influente dans le pays », a ajouté Ben Gharbia.

Il est, également, revenu dans cette vidéo, sur la tentative d’assassinat qui l'aurait visé, le 29 septembre dernier. « Trois individus, a-t-il dit, de nationalité arabe ont tenté de m’assassiner parce que je ne disposais plus de la protection du Ministère de l'Intérieur. Aussitôt arrêtés, les trois présumés ont été libérés suite à l'intervention de parties influentes », a-t-il indiqué.

Il a affirmé avoir obtenu les numéros de téléphone contactés par les personnes qu’il soupçonnait de vouloir l’assassiner, à travers des parties du ministère de l'Intérieur. «Parmi les personnes contactées par les accusés, se trouve une personnalité politique connue».

Moez Ben Gharbia a révélé que les assassins de Belaïd et Brahmi ont tenté de l’éliminer, à son tour. Il a assuré qu’il détenait des informations sur la mort de l’avocat Faouzi Ben Mrad, décédé après ses révélations, dans une conférence de presse, juste après  l’assassinat de Chokri Belaïd. Ainsi que Socrate Cherni qui, a-t-il dit, détenait des preuves d'implication de personnes bien déterminées dans le terrorisme.

«Les personnes qui veulent m'éliminer se trouvent en Suisse actuellement, c’est pourquoi, je suis sous protection policière en coopération avec le propriétaire de l’hôtel», a précisé Ben Gharbia.

Si les pressions ne cessent pas, il a menacé de publier une nouvelle vidéo où il donnera les noms et les numéros de téléphone des auteurs des assassinats en Tunisie.

Voir vidéo: https://www.youtube.com/watch?t=182&v=PdgPa9ENlG0

 

 

 

Commentaires

  • Soumis par J'ai rien contr... le 4 Novembre, 2015 - 12:23
    <p>Avec tous mes respects, rien de fracassant dans ces révélations. On n'est pas sorti de la théorie du complot. <br>Ou sont les faits? ou sont les noms? Il prétend connaître les commanditaires des assassinats de Brahmi et de Belaîd et se la boucle tous ces mois? Allons donc.<br>Rien... que du bla bla.<br>De quoi a t-il peur maintenant? et pour combien de temps il va rester en Suisse? et après.<br>Vides ton sac Moez si tu as vraiment quelque chose à dire... Le suspens ne mène à rien et se retournera contre toi.</p>