Liste officielle du gouvernement d’union nationale

Liste officielle du gouvernement d’union nationale

Voici la liste officielle du gouvernement d’union nationale telle que présentée par son chef, Youssef Chahed lors d’une rencontre avec les représentants des médias au Palais de Dar Dhiafa à Carthage :

Chef du gouvernement : Youssef Chahed

Ministre de la Justice: Ghazi  Jeribi

Ministre de la Défense Nationale: Farhat Horchani

Ministre de l’Intérieur: Hedi Mejdoub

Ministre des Affaires Etrangères: Khemaïs Jhinaoui

Ministre des Affaires Religieuses: Abdeljelil Ben Salem

Ministre des  Finances: Lamia Zribi

Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale : Fadhel Abdelkéfi

Ministre de l’Industrie et du Commerce: Zied Laâdhari

Ministre des Affaires Locales et de l’environnement: Riadh Mouakher

Ministre de l’Education: Néji Jelloul

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique: Slim Khalbous

Ministre de l’Energie: Hela Cheikh Rouhou

Ministre de l’Agriculture des Ressources hydrauliques et de la Pêche: Samir Ettaieb

Ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire : Mohamed Salah Arfaoui

Ministre de la Santé: Samira Maraî

Ministre des Affaires Sociales: Mohamed Trabelsi

Ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi: Imed Hammami

Ministre du Tourisme et de l’Artisanat : Selma Rkik

Ministre des Technologies de Communication et de l’Economie numérique: Anouar Maârouf

Ministre de la Culture: Mohamed Zin Abidine

Ministre du Transport: Anis Ghedira

Ministre de la Jeunesse et des Sports: Majdouline Charni

Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance: Neziha Laâbidi

Ministre de la Fonction Publique et de la Bonne Gouvernance: Abid Briki

Ministre des Relations avec les instances  constitutionnelles, la société civile et les droits de l’Homme : Mehdi Ben Gharbia

Ministre chargé auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec l’ARP : Iyad Dahmani

 

Les secrétaires d’Etat:

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères : Sabri Bach Tobji

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger : Radhouane Ayara

Secrétaire d’Etat aux auprès du ministre des Affaires locales et de l’Environnement : Chokri Belhassen

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Finances chargé des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières : Mabrouk Kourchid

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie et du Commerce chargé du Commerce : Fayçal Hefiane

Secrétaire d’Etat auprès du ministre auprès du ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi chargée de la Formation professionnelle et de l’Initiative privée : Saïda Lounissi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables : Hachem Hmidi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Transport : Hichem Ben Ahmed

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la Pêche chargé de la Production agricole : Amor Béhi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la Pêche chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche : Abdallah Rabhi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique chargé la Recherche scientifique : Khalil Laâmiri

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Technologies de ‘Information et de l’Economie numérique chargé de l’Economie numérique : Habib Dabbabi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Jeunesse et du Sport chargé du Sport : Imed Jabri

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Jeunesse et du Sport chargé de la jeunesse : Faten Kallel

Votre commentaire

  • Soumis par Ataturk le 21 Août, 2016 - 12:08
    On n'est pas sorti de l'auberge. Encore un gouvernement basé sur le partage du pouvoir entre les partis. On remarque que des ministres et des secrétaires d'état n'ont jamais exercé une haute fonction dans l'état. Les critères de la compétence et l'expérience ont été bafoués. Je ne vois pas comment un ministre ou un secrétaire d'état de la gauche peut-il être coopératif avec son collègue issu de l'extrême droite religieuse. Un gouvernement non-homogène ne peut pas être efficace dans ces temps très difficiles.