Mon-Dial 2 

Mon-Dial 2 

Par Jamel HENI 

Maaloul en est encore à choisir. Bonne ou mauvaise chose ? Là n’est pas la question. Il s’agit de parer au plus pressé, relever les valeurs sûres, Mesakni et Ben Omar, cruellement arrachés à la compétition. Le foot a ceci de terrible qu’il se joue en partie entre kinés et chirurgiens. 

Il s’agit aussi d’élire un gardien, un bon ; si bien que les bras sûrs ne sont pas légion et que l’obligation de jouer dans un « grand club » semble refroidir les ardeurs puristes. 

Or, si  des candidats à l’entrejeu et au couloir tenaient la corde, il n’en est rien pour les goals. Les kippers patentés, ne donnent plus satisfaction, le jeune gardien de Châteauroux, devrait  confirmer, les « provinciaux » ne semblent pas convaincre les démagogues des «  grands clubs » ! Comme si briller dans un club moyen face aux grands clubs, n’est pas en soi une preuve de l’inverse. Comme si la sélection n’est pas le plus grand club. Comme si la grandeur était historique et définitive. Liester ? petit ou grand club ? 

Ne nous méprenons pas sur l’enjeu. Il ne s’agit pas de proposer des noms ni d’en retirer. Il s’agit de dénoncer une dictature des « chronicaillons » de la place, une dictature de l’opinion. Querelle de salons ? Messi ou Ronaldo ? Rien de tel. Les partisans des kippers provinciaux comme leurs détracteurs, doivent nous expliquer le pourquoi du comment. Ils doivent soumettre une proposition justifiée, tester leur hypothèse autour de trois quatre paramètres, étayer leurs goûts et penchants, décliner leurs estimateurs quantifiables, mesurables et observables. Interpréter les performances des gardiens selon des critères communs, discriminatifs, formalisés. 

Le nombre des buts encaissés, pris dans l’absolu, sans le contexte défensif, sans la « trajectoire de l’erreur », sans la « zone de maitrise motrice », sans l’acuité visuelle……….n’est en rien rédhibitoire. En revanche,  les belles parades ne suffisent pas à remplir le contrat du kipper : garder les filets, diriger la défense, relancer……

Tout cela pour dire que nos « fiches de postes » sont encore rustiques. Faites de manière artisanale, populiste et démagogique. Quid de la rigueur, l’opinion d’abord ! Or les tâches de chaque joueur ont bigrement évolué, le savoir, les compétences et les critères de choix, aussi ! Le foot est quelque part  une science. 

Jamel HENI 
 

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.