Municipales : Les partis Ennahdha, Nidaa Tounes et l’UPL réclament une nouvelle réunion de l’ISIE

Municipales : Les partis Ennahdha, Nidaa Tounes et l’UPL réclament une nouvelle réunion de l’ISIE

 

Les représentants des partis Ennahdha, Nidaa Tounes et l’Union patriotique libre (UPL) ont appelé l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à se réunir à nouveau avec les partis politiques pour fixer une date définitive des municipales.

Lors d’une conférence de presse à l’issue de leur réunion de concertation, ces partis ont souligné la nécessité d’accélérer le pourvoi aux vacances au sein de l’Instance Vérité et Dignité (IVD) et de garantir la continuité du processus de la justice transitionnelle.

Selon Samira Chaouachi, porte-parole de l’UPL, l’instance électorale n’a pas encore fixé une date définitive pour les élections municipales. ” Elle a plutôt proposé la date de 25 mars 2018 pour organiser cette échéance, a-t-elle précisé ajoutant que les concertations autour de ce sujet se poursuivent “.  Selon le communiqué final de la réunion cette date doit être comprise entre les mois de mars et de mai 2017.

Pour le président du bureau politique du mouvement Ennahdha, Noureddine Arbaoui, les élections municipales constituent une question purement politique dans la mesure où elles concernent particulièrement les partis. Chaouachi a souligné la détermination des partis Ennahdha, Nidaa Tounes et de l’UPL à contribuer à la réussite de cette échéance électorale.

Pour sa part, Mongi Harbaoui, porte-parole du mouvement Nidaa Tounes a réaffirmé la disposition du mouvement à participer aux élections municipales à la date qui sera convenue. La première réunion de concertation regroupant Nidaa Tounes, Ennahdha et l’UPL a eu lieu le 13 novembre 2017.

A l’issue de cette rencontre, ces partis ont annoncé le retour officiel de l’Union patriotique libre (UPL) au Document de Carthage ainsi que son soutien au gouvernement d’union nationale.

Au cours de cette rencontre, il a été également convenu de constituer une commission technique commune entre les représentants de ces trois partis pour l’examen des projets de loi qui doivent être modifiés dont le projet de la loi de finances 2018.

Par ailleurs, le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Mohamed Tlili Mansri avait réaffirmé l’attachement de l’Instance à la date du 25 mars 2018 pour le déroulement des élections municipales. ” Cette date a été fixée après une série de concertations avec les parties concernées “, a-t-il tenu à préciser.

Commentaires

Ajouter un commentaire