Opposition à la désignation de membres de gouvernement comme coordinateurs, « un prétexte futile », selon Toubal

Opposition à la désignation de membres de gouvernement comme coordinateurs, « un prétexte futile », selon Toubal

Selon Soufien Toubal président du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, « la Loi interdit aux membres du gouvernement d’utiliser les moyens de l’Etat dans les campagnes électorales, mais ne les empêche pas d’exercer leurs activités partisanes pendant les prochaines échéances politiques ».

« En vertu de la Constitution, le Président de la République ne peut cumuler ses fonctions avec aucune autre responsabilité partisane, alors que le chef du gouvernement et les membres de son cabinet ont le droit d’exercer une activité politique », a-t-il ajouté lors d’une réunion organisée par le parti à Gafsa dans le cadre des préparatifs des élections municipales prévues le 6 mai 2018.

« L’opposition de plusieurs partis politiques à l’attribution par le Mouvement Nidaa Tounes à des membres du gouvernement (ministres et secrétaires d’Etat) des responsabilités partisanes en rapport avec les prochaines échéances électorales n’est qu’un prétexte futile », a-t-il ajouté.

A ce propos, il a rappelé la précision donnée par l’Instance supérieure indépendante pour les élections à ce sujet et qui affirme que «  la loi n’interdit à aucun membre du gouvernement de participer aux activités de son parti en rapport avec les prochaines élections municipales prévues en mai 2018 ».

Le Mouvement «  Echaâb « , le parti « Al-Joumhouri » et le Mouvement « La Tunisie d’abord » avait adressé des correspondances à l’ISIE pour l’avertir de l’attribution par le Mouvement Nidaa Tounes à des membres du gouvernement (ministres et secrétaires d’Etat) des responsabilités partisanes en rapport avec les prochaines échéances électorales.

Le Mouvement Nidaa Tounes avait annoncé le 10 janvier 2018 la création d’un Conseil national en charge du suivi des élections municipales et de l’accompagnement des listes électorales du parti et la désignation de 29 délégués au sein des différentes coordinations régionales du parti pour assurer le suivi des élections municipales.

Ce Conseil est composé, entre autres, de ministres du gouvernement en place.
Les délégués inclus aussi des membres du gouvernement dont certains ont récemment rejoint le Mouvement Nidaa Tounes.

 

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.