Première réunion du comité de pilotage du projet de réhabilitation du CEPEX

Première réunion du comité de pilotage du projet de réhabilitation du CEPEX

 

La toute première réunion du comité de pilotage du Projet de réhabilitation du CEPEX a commencé aujourd’hui mardi 12 septembre,  au siège  du cepex en présence de Aziza Htira, PDG du Cepex et des membres du Comité de pilotage du projet.
    
L’un des grands chantiers de ce projet consiste à  restructurer le centre de promotion des exportations et à élaborer une vision à l’horizon 2020 pour devenir prestataire durable de services de développement des exportations
 
Il s’agit d’un projet de réhabilitation destinées aux entreprises exportatrices et qui  se compose de quatre étapes : l’élaboration d’une étude sur la nouvelle vision du centre à l’horizon de 2020, la mise en place d’un plan d’action de réforme du CEPEX, la modernisation du système informatique et des équipements et des bases de données
 
Ce programme fait partie du troisième Projet de Développement des Exportations (PDE III) ; L’objectif général du projet de restructuration du CEPEX est de proposer une vision 2020 et un plan d’action qui définira avec précision les priorités du CEPEX, proposera des solutions concrètes de réforme (gouvernance et fonctionnement), définira une liste des services essentiels aux entreprises qu’il devrait fournir directement et celles à externaliser.

Un tel projet permettra à la Tunisie de disposer d’un instrument pérenne de prestation de services aux entreprises exportatrices, basé sur une orientation client, une valorisation des services d’appui et d’accompagnement, sans compter la collaboration étroite entre le CEPEX et le secteur privé, et une synergie entre le CEPEX et les autres institutions en Tunisie en charge du développement des exportations et de l’investissement.

Commentaires

  • Soumis par Belhassen Louati le 13 Septembre, 2017 - 09:58
    La restructuration des structures d'appui en Tunisie (cepex, organisation patronale UTICA, FIPA, services diplomatiques éco...) est une chose essentielle pour contribuer à l'amélioration de l'environnement d'affaire national. Puisque celà est une étape nécessaire mais insuffisante on lance un appel à la création d'un observatoire national de l'Export pour mieux orienter les entreprises tunisiennes vers les marchés cibles.

Ajouter un commentaire