Samir Majoul regrette le limogeage de Mustapha Kamel Nabli de la BCT en 2012

Samir Majoul regrette le limogeage de Mustapha Kamel Nabli de la BCT en 2012

 

Dans une déclaration, ce mercredi 14 février sur Mosaique fm, le président de l'UTICA a déclaré que le bureau exécutif a tenu sa première réunion ce jour afin d'élire le président adjoint, le trésorier et finaliser le réglement de base et intérieur de l'Union.

Samir Majoul a affirmé que des combats de longue haleine attendent l'UTICA et ayant pour objectif le rebond économique et la maîtrise de la finance publique.

Et le nouveau patron de l'Utica d'ajouter que notre pays souffre depuis 2011 d'une situation économique catastrophique, due à l'économie parallèle et à la circulation illicite des devises. Il n'a pas hésité à tenir la BCT pour responsable de la politique financière du marché et du financement économique.

Majoul regrette aussi l'écartement en 2012 de la BCT, sans explications, de Moustapha Kamel Nabli, un homme connu pour sa compétence internationale et son patriotisme.

Commentaires

Ajouter un commentaire