Tunisie-Coronavirus: le message rassurant d'un médecin de la santé publique

Tunisie-Coronavirus: le message rassurant d'un médecin de la santé publique

Rafik Boujdaria, médecin de la santé publique a publié un message sur sa page Facebook pour rassurer l’ensemble des Tunisiens inquiets face à la propagation du coronavirus. Un message plein d’espoir et d’optimisme.

Voici son statut tel qu’il a été publié sur sa page :

« Fier de votre soutien, et soucieux de votre confiance , je vous rassure que moins de 10% de PCR + sur des prélèvements ciblés traduisent que nous avons /vous avez réussi à ralentir la contamination par les mesures prises dès le début et surtout par le confinement général.(hier le taux des cas positifs était de 7%)
Je vous rassure aussi que le nombre de malades hospitalisés aujourd'hui, après un mois de l'introduction du virus dans notre territoire est faible en comparaison avec ce qui se passe pas loin de nous, ce qui traduit que le nombre réel aujourd'hui de porteurs du sars-cov2 n'est pas très élevé et que les formes pas graves sont aujourd'hui les plus fréquentes en Tunisie et que nous devons maintenir ces proportions.
Je vous rassure aussi que le traitement en Tunisie est bien codifié associant évidemment l'hydroxy chloroquine qui est disponible, et que ce traitement a permis de soigner des malades qui sont rentrés chez eux cette semaine après une hospitalisation.
La situation est évidemment encore grave et nécessite encore plus d'efforts de la part de tous pour encercler le virus : augmenter le nombre de test tout en restant rationnels en fixant des objectifs.
Isoler les cas positifs et les suivre de près.
Maintenir encore la distanciation sociale.
Rester vigilants sur les mesures Barrières.
Préserver les soldats de la santé.
Sécuriser le pays au sens social pour ne pas laisser les gens du peu à leur destin ...
Assister les PME et les startup dans leurs conversions en Industrie de santé ...
Pourquoi tout cela , pour aplatir la Courbe ce qui veut dire éviter un pic et une déferlante des malades graves et permettre à notre système de soins de les prendre en charge sans être dépassé et lui éviter de s'écrouler devant une demande forte en même temps.
Nous n'avons pas beaucoup de moyens mais nous avons l'intelligence et la volonté pour s'en sortir ...et on s'en sortira mieux ...

Je vous rassure que cet élan national contre l'épidémie va nous souder encore plus, après le passage de l'épidémie on comptera nos pertes certes, notre économie sera affecté, la pauvreté et le chômage vont augmenter. Mais on sera plus fort j'en suis certain car unis et solidaires, on saura trouver le chemin du salut, on dépassera nos querelles politiciennes et on mettra le cap sur une Tunisie solidaire et prospère avec une nouvelle classe politique, une entreprise plus créative et mieux soucieuse de sa Responsabilité Sociétale, et un Secteur Public qui résistera et renaîtra de ses difficultés sur la base de l'efficacité et de l'innovation.

Notre Pays affrontera ses insuffisances avec beaucoup de lucidité et de cohésion.
On changera notre gouvernance.
On hissera la digitalisation au rang de priorité absolue.
On passera au concept de la sécurité globale.
On investira dans la technologie et le savoir.
On repensera nos alliances mondiales.
Une nouvelle génération, viendra pour bâtir une nouvelle Tunisie comme l'ont fait avec brio nos aïeuls après l'indépendance, un leadership féminin s'imposera.
Inquiet je le suis, mais lucide et déterminé.
Optimiste par mes racines et par ma Tunisianité.
Toujours debout Toujours Tunisien fier de l'être.
Dr Rafik Boujdaria. »

 

Votre commentaire

  • Soumis par HADRICHE Najoua le 29 Mars, 2020 - 18:58
    Vraiment bravo en ces temps difficiles vous donnez aux tunisiens une lueur d'espoir car lis on en besoin ....Tres sincèrement je vous dit un immense merci et je partagerai au maximum votre message
    Adresse mail: 
    najoua.hadrice @yahoo.