Tunisie-paradis fiscaux : l’UTICA s’indigne et appelle le gouvernement à agir d’urgence

Tunisie-paradis fiscaux : l’UTICA s’indigne et appelle le gouvernement à agir d’urgence

 

L’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) a exprimé son indignation suite à la décision de l’Union européenne d’inclure la Tunisie sur la « liste noire » des paradis fiscaux.

Dans un communiqué rendu public, mercredi, la centrale patronale considère que la décision de l’Union européenne aura des impacts très négatifs sur les relations et la coopération entre les deux parties.

De même, l’UTICA considère que la décision de l’Union européenne aura de graves conséquences sur la note souveraine de la Tunisie, sa réputation, son image, en dépit de la réussite de la transition démocratique.

L'UTICA a mis l'accent sur la nécessité de révéler tous les tenants et aboutissants ayant entraîné la prise d'une telle décision, appelant le gouvernement tunisien à mobiliser d'urgence les moyens nécessaires pour reprendre le dialogue avec l'UE sur la question et de recourir aux moyens à même de réparer la situation.

Commentaires

Ajouter un commentaire