Un pont entre El Haouaria et la Sicile, un rêve réalisable

Un pont entre El Haouaria et la Sicile, un rêve réalisable

 

Tout commence par un rêve, a affirmé, Amel Makhlouf, ingénieur en aérospatiale, membre de l’Ordre des ingénieurs de Tunisie (OIT) chargée de la coopération internationale, lors de son passage avec Wassim Ben Larbi, à l’Expresso de ce matin du mardi 19 septembre 2017 sur les ondes d’Express Fm.

Ce rêve consiste en la construction d’un pont reliant la Tunisie et l’Italie, donc l’Afrique et l’Europe, par les deux pointes que sont El Haouaria et la Sicile.

L’invité a donné quelques détails sur ce projet. Long de 130 kilomètres, ce pont sera composé de quatre tronçons de 30 kilomètres chacun, dont le premier sera souterrain, donc sous forme de tunnel sous la mer, et trois îles artificielles qui auront, chacune, sa spécificité.

Amel Makhlouf ajoute que le coût du projet, connu sous la dénomination « TuneIT », est estimé à 100 milliards de dollars, sachant que l’Afrique prépare une enveloppe globale de trois mille milliards de dollars

Le membre de l’OIT assure que ce projet planétaire et audacieux va faire de la Tunisie une puissance mondiale au vu des horizons économiques de taille qu’il va ouvrir, sachant que la Banque africaine de développement (BAD) est disposée à contribuer à l’accompagnement de cette initiative d’envergure

 

N.H

Votre commentaire

  • Soumis par Emir le 13 Avril, 2018 - 00:11
    Vous imaginez d'un point de vue macroéconomique ce que se pont apportera? Aujourd'hui pour importer de la marchandise de l'europe à la Tunisie, faut passer par des navires marchands, cela à un coût, si ce pont venais à exister fini se coût, réduira les prix des marchandises vendu en tunisie, ensuite regarder la durée d'import export réduit, 145 km parcouru en moin d'une heure 30, le tourism explosera car les européens viennent avec leurs voitures et caravane, je vous parlerai pas de tous les tunisiens qui prendrai leurs voiture tous les matins pour allez travailler sn italies ou l'inverse pour l'italien.
  • Soumis par sarah le 29 Septembre, 2017 - 17:22
    nimporte koi leurs soi disant pour qui sert a rien aider les gens trouver leurs du taff au lieu de gaspillier largent a tout va !
  • Soumis par USMS le 24 Septembre, 2017 - 15:54
    Ce projet s'il est réalisé permettra aux ministres Tunisiens qui ne veulent pas situer leur pays comme frontalier à l'Algérie et la Libye, pourront dire: "la Tunisie et la Sicile sont frères siamois".
  • Soumis par wahid Ibrahim le 20 Septembre, 2017 - 20:25
    Un PONT-A-RIEN El Haouaria n'a pas besoin d'un "Pont unique au monde"* qui la relierait avec la Sicile mais d'une poignée de millions de dinars pour assainir son environnement, colmater les crevasses de ses rues, restaurer ses Grottes et son Borj, encourager la création de PME à la portée des jeunes diplômés qui se morfondent dans les cafés enfumés et ne rêvent que de" sauter vers l'autre rive". Par n'importe quel moyen. Aux marchands professionnels de rêves et de mirages, je leur dis de mettre un terme à leurs élucubrations aussi folles qu'irresponsables. Et dire que les médias, aussi bien officieux qu'officiels, se mobilisent pour relayer de telles inepties dignes de l'inénarrable Bahri Jelassi. **Estimé "roughly"à 100 milliards de dollars
  • Soumis par Adel le 20 Septembre, 2017 - 06:16
    Un projet de rêve si la Tunisie n'avait pas deux milles milliards de dettes à payer comme crédits pour payer les indemnités et des retraites aux sois disant élus du peuple. Combien la Tunisie va elle emprunter et combien nos enfants seront obligés de rembourser?