Visa Schengen: Il n'y a plus de traitement de faveur pour les médecins et les avocats ...!?

Visa Schengen: Il n'y a plus de traitement de faveur pour les médecins et les avocats ...!?

 
 Le consulat français à Tunis est-il en train de durcir davantage les conditions d'obtention du visa Schengen pour certains corps de métier qui étaient relativement favorisés tels que les médecins et les avocats ? Tout porte à le croire.

En effet, depuis quelques jours, nombre de toubibs et d’avocats ne cessent de se plaindre, à travers des témoignages plus ou moins préoccupants, du durcissement des procédés pour l'obtention du visa Schengen. 
 
Ces derniers, très en colère, ne cessent de déplorer l'annulation pure et simple du traitement de faveur qui leur était naguère accordé pour l'obtention du fameux sésame.
 
En effet, il faut reconnaître que certaines catégories professionnelles avaient l'habitude de bénéficier du visa d’entrée à l’espace Schengen généralement pour de longues durées, sans avoir à fournir toute l’interminable et harassante liste de papiers constituant le dossier que doivent fournir les autres demandeurs de visas.
 
Fini tout ça! Désormais les données ont semble-t-il bien changé, en pire évidemment. De telles facilités pourraient n'être que de vieux souvenirs. Et les nombreux témoignages, émanant de médecins et d'avocats..., recueillis pêle-mêle, ne cessent de nous interpeller et de nous laisser pantois.
 
H. Z. D. (médecin): « il n'y a plus de privilège pour les médecins et je dois préparer tous les papiers:Cnss impôt billet…. »
 
R. B.A (médecin): « Je confirme que le pseudo privilège accordé aux médecins a été annulé... déjà que notre Etat se laisse faire en ce qui concerne les visas et le CNOM encore une fois ne bouge pas pour nous défendre ou bien même imposer un peu de facilite en notre faveur ».
 
A.L (médecin): « J'étais à TLS aujourd'hui pour déposer le dossier de visa de mon fils, dorénavant il n'y aura plus de privilège pour les médecins. Ce dernier sera obligé de déposer son dossier comme un simple citoyen lambda. »

M.B.S (médecin) : « Le durcissement des mesures d’obtention des visas pour les médecins est une triste réalité. Le comble c’est que cela arrive au moment où on croyait que les relations entre la Tunisie et la France sont au beau fixe et au moment où on croyait que M. Olivier Poivre d'Arvor, l’ami de la Tunisie et des Tunisiens, œuvre par tous les moyens pour renforcer ces relations et rapprocher au moins les élites des deux peuples amis. »
 
F. B (avocate): « Le consulat de France demande un justificatif de revenus personnels pour le dossier des avocats pour l'obtention de visa. Est-ce normal ? »
 
Quant au témoignage du docteur H. A, il résume à lui seul le parcours du combattant auquel est désormais confronté tout demandeur de visa: "j'ai déposé ma demande de renouvellement du visa Schengen ce matin. Sachant que mon visa, d’une durée de 4 ans, expire dans quelques jours. "Si vous voulez un service rapide c'est le service prémium qui est là moyennant 79 dinars", me dit-on. Après vérifications des documents, on me fait comprendre qu'il n'y a plus de privilèges...Les invitations ne valent plus rien. On exige en plus pour les médecins de libre pratique: impot, cnss, un ordre de mission et même le change. Et pour les médecins étatiques l'attestation de travail, les 3 dernières fiches de paie, l'ordre de mission et le change."Et le docteur H. A de continuer amèrement: " L’employée de TLS me dit où est l'ordre de mission, je lui dis c'est moi-même la concernée et qu’étant médecin de libre pratique, il n’y a pas d’ordre de mission à moins que je la fasse pour moi-même. Je lui montre l'invitation pour participer à un congrès et elle me dit qu’elle est insuffisante et qu’il faut tout de même un ordre de mission. En fin de compte...j'ai payé 252 dinars (pour le visa) et 79 d pour le prémium...Elle accepte mon dossier, mais elle mentionne qu’il manque des pièces comme le justificatif du change. »
 
Face à ce tollé, Espace Manager s'est penché sur la question pour vérifier la réalité de ce durcissement et avoir de plus amples renseignements sur cette nouvelle affaire de visa.
 
Nous avons, dans ce cadre, contacté depuis mardi dernier, le service de presse de l’ambassade de France en Tunisie qui nous a demandé d’envoyer un courrier au consulat de France à Tunis qui va répondre à nos questions et celles des médecins et des avocats Tunisiens.

Et c’est ce que nous avons fait, mais dans l’attente de la réponse, nous venons d’apprendre que le Conseil Régional de l’Ordre des médecins de Tunis s’est saisi du dossier pour comprendre s’il y a bel et bien un durcissement des conditions d’octroi des visas imposées par le consulat français aux toubibs.

Il semblerait même qu’une réunion imminente est prévue entre une délégation du CROM et le consul général de France en Tunisie.

Nous reviendrons sur ce sujet dés la réception de la position du consulat français ou d’autres informations complémentaires.

 
D.E.O. 

Commentaires

  • Soumis par estmemesi le 16 Novembre, 2017 - 12:56
    Tout en sachant que a part vos blouses blanches et vos morts sur la conscience... vous n'avez rien de différents des autres tunisiens.....
  • Soumis par Kais le 12 Novembre, 2017 - 13:26
    Honteux qu'on traite les élites tunisiennes de la sorte
  • Soumis par Ben le 11 Novembre, 2017 - 15:15
    Je trouve normale liberté égalité fatrnite
  • Soumis par Slah le 10 Novembre, 2017 - 09:15
    Et pourquoi un privilège !?? Et les architectes, les ingénieurs, les enseignants, les artistes les, les ....?

Ajouter un commentaire