ARP : Clivages autour du projet de loi controversé sur la réconciliation

ARP : Clivages autour du projet de loi controversé sur la réconciliation

 

Comme attendu, la séance plénière extraordinaire consacrée à l’examen et au vote du projet de loi de réconciliation administrative, tenu aujourd’hui mercredi 13 septembre 2017, l’ambiance a été tendue et houleuse entre les partisans et les opposants audit projet de loi.

En effet, après un retard de deux heures, la séance a été ouverte, avec une intervention de Ghazi Chaouchi du Tayyar démocratique réclamant un passage au vote sur sa proposition de reporter cette séance en attendant la réponse du conseil supérieur de la magistrature concernant le projet de loi de réconciliation administrative.

Répondant à cette objection, Mohamed Ennaceur, président de l’ARP a noté qu’une correspondance a été envoyée au Conseil supérieur de la magistrature pour avoir son avis concernant le projet de loi depuis deux mois. Mais attendre sa réponse n’est pas obligatoire et n’a pas d’impact sur l’examen de ce projet.

On apprend, par ailleurs, que le parti Ennahdha a réussi à convaincre les députés du bloc du mouvement pour votera en faveur du projet de loi sur la réconciliation administrative.

Toutefois, et en dépit de ces différends, on s’attend, comme l’a précisé le député Habib Khedher d’Ennahdha, à ce que la plénière finisse par examiner le projet de loi controversé en vue de son adoption.

 

N.H

 

Commentaires

Ajouter un commentaire