Burkina Faso : Deux militaires français tués lors de la libération de quatre otages

 Burkina Faso : Deux militaires français tués lors de la libération de quatre otages

 

L'armée française a libéré quatre otages, dont les deux touristes français enlevés le 1er mai au Bénin, en menant une opération militaire dans la nuit de jeudi à vendredi au Burkina Faso dans laquelle deux officiers mariniers ont été tués, a annoncé l'Elysée.

«Cette libération a pu être obtenue grâce à une opération militaire, conduite par les forces françaises dans la nuit de jeudi à vendredi, au nord du Burkina Faso. Au cours de celle-ci, deux militaires ont trouvé la mort au combat, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales.», indique l'Elysée.

La ministre française des Armées, Florence Parly a salué dans un communiqué la mémoire des deux militaires des forces spéciales de l'opération Barkhane «morts pour la France lors de la libération des quatre otages au Burkina Faso».

De son côté, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a salué «avec émotion le sacrifice des deux militaires français engagés dans cette opération»

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, a quant à lui salué sur Twitter la libération des quatre otages. «L'intervention militaire conjointe qui a permis d'atteindre ces objectifs traduit notre engagement à lutter contre les forces du mal», a-t-il écrit.

Les Etats-Unis ont adressé vendredi leurs «remerciements» à la France pour la libération «sains et saufs» des quatre otages, dont une américaine.

Les deux français libérés étaient venus passer des vacances d’une dizaine de jours au Bénin. Patrick Picque est un commerçant de 51 ans, créateur de bijoux, qui travaille dans le centre de Paris mais est originaire de la Manche. Laurent Lassimouillas, âgé de 46 ans, originaire de Marseille, est lui chef d’orchestre et professeur de musique à Longjumeau et Orsay, en région parisienne.

«Outre les deux otages français, une citoyenne américaine et une ressortissante sud-coréenne ont également été libérées», a ajouté la présidence française dans son communiqué.

Votre commentaire

  • Soumis par Hervé le 11 Mai, 2019 - 07:24
    Pour libérer 2 touristes français 2 militaires francais sont morts. On ne parts pas faire du tourisme dans des zones instables ou de conflits. Ou alors on en assume seul les conséquences. Je suis assez partagé sur cette opération pour la libération de ses 2 glandus qui a tout de même causer 2 morts, même si les militaires sont conscients et acceptent les risques ..... mais pour ça ! !!! Je sais pas trop quoi en penser
    Adresse mail: 
    tuxinblack@Hotmail.com