Cette fausse conseillère de la ministre de la jeunesse doit-être révoquée

Cette fausse conseillère de la ministre de la jeunesse doit-être révoquée

 

Elle a débarqué il y a seulement quelques mois au ministère des affaires de la jeunesse et du sport en tant que simple agent contractuel et non en qualité de conseillère, puisque cette fonction n’existe même pas dans les cabinets des ministres, contrairement à ce qui a été mentionné par certains médias.

D’ailleurs, selon des sources du ministère, son contrat n’a pas encore été validé par les services de la fonction publique. Recommandée par Nidaa Tounes, Thouraya Kacem, de son nom, a été chargée du protocole de la ministre Majdouline Cherni. Cette dernière a été la cible d’une campagne de dénigrement, dont seraient tenus "responsables" certains proches d’un ancien secrétaire d’état à la jeunesse, Chokri Terzi, selon la fausse conseillère.

Croyant bien faire et pour défendre sa patronne, elle est tombée dans l’irréparable en publiant sur sa page Facebook un post puant le régionalisme le plus abject à l’égard de Siliana et semant la zizanie entre cette région du Nord-Ouest et sa voisine le Kef.

Pourquoi Siliana ? Tout simplement parce que dans l’esprit de cette fausse conseillère, l’ancien secrétaire d’état est originaire de ce gouvernorat et il lorgnait le poste de ministre de la jeunesse, alors que l’actuelle ministre est originaire du Kef.

Par ce post insensé, la fausse conseillère a malheuresement réveillé les vieux démons du régionalisme et les réactions n’ont pas tardé à fuser. Des jeunes de Siliana ont manifesté leur mécontentement et n’eut été l’intervention de l’union des diplômés chômeurs et de l’Union régionale de travail, les choses auraient pu prendre une mauvaise tournure. D’ailleurs, une lettre de protestation sera présentée demain vendredi au gouverneur de Siliana ou de son représentant.

Majdouline Cherni et Chokri Terzi, qui n’ont certainement rien à voir avec ce dérapage insensé de la fausse conseillère, sont appelés à intervenir pour ramener le calme et apaiser les tensions.

De même que la chargée du protocole doit être révoquée pour manquement grave à l’éthique.  Car, elle n’honore ni la fonction qu’elle occupe, ni la ministre qu’elle prétend défendre, ni le parti auquel elle appartient.

B.O

Commentaires

  • Soumis par Kais le 8 Septembre, 2017 - 10:37
    Honteux . Elle doit quitter au plus vite
  • Soumis par fethia le 7 Septembre, 2017 - 23:41
    ce sont là les compétences que présente nidaa tounes présidé par hce.

Ajouter un commentaire