Décès de 11 nouveau-nées : Les Tunisiens furieux contre la réaction des partis politiques

Décès de 11 nouveau-nées : Les Tunisiens furieux contre la réaction des partis politiques

La réaction des partis politiques au pouvoir suite à la catastrophe de la mort des 11 nouveau-nés a provoqué l’indignation des Tunisiens.

Les internautes ont fustigé ces réactions, qui au lieu d’assumer, trouvent encore le culot d’exprimer leur indignation et de jeter leur responsabilités sur les autres.

Il est à rappeler que plusieurs partis politiques ont dénoncé le décès de 11 nouveau-nés au centre d'obstétrique et de néonatologie de La Rabta.

Nidaa Tounes a par exemple estimé que le décès des 11 nouveau-nés s’est déroulé dans des conditions mystérieuses et suspectes. Il a appelé à la démission immédiate du gouvernement, en lui faisant porter la responsabilité de la dégradation de la situation à tous les niveaux. Pire encore Nidaa Tounes s’est saisi de « l’opportunité » de la catastrophe pour régler ses comptes avec ce gouvernement qui s’est « occupé par la constitution d’un parti politique au lieu de servir les intérêts des citoyens. »

 Pour sa part, le parti du gouvernement « Tahia Tounes » a appelé à l’ouverture  d’une enquête administrative et judiciaire immédiate pour déterminer les causes de ce drame, tout en informant l’opinion publique de tous les faits. Le parti a appelé à ouvrir le dossier des réformes dans le secteur de la santé publique. Il a conclu en exprimant son indignation quant aux conditions de remises humiliantes des cadavres appelant le chef du gouvernement à prendre les mesures nécessaires afin d’éviter la reproduction de ces pratiques provocantes.

Le parti Ennahdha a, quant à lui, appelé à l’ouverture d’une enquête sérieuse à propos de ce drame pour déterminer les responsabilités. Il a, également, appelé à offrir en urgence le soutien psychologique et matériel aux familles des victimes.

Le mouvement Machrou Tounes n’a pour sa part pas trouvé mieux que de se féliciter du courage du ministre de la Santé, Abderraouf Cherif qui a présenté sa démission bien qu’il ne soit en poste que depuis 4 mois et qu’il n’ait pas de responsabilité directe dans ce drame. Le mouvement a appelé à poursuivre de l’enquête pour révéler les responsables, ainsi qu’à la démission des ministres et des responsables qui n’ont pas réussi à gérer les dossiers qui leurs sont confiés.

Ainsi donc tous ces partis continuent à fuir leurs responsabilités et à prendre les Tunisiens pour des idiots.

 

 

 

Votre commentaire

  • Soumis par A.Klai le 10 Mars, 2019 - 14:42
    Ouvrir le dossier de la réforme de la santé selon le clan de YC. Il a fait quoi depuis ces presque 3 ans de gouvernement. Il a nommé un ministre nahdhaoui incompétent après la mort de Chaker qui a enfoncé ce secteur de plus en plus vers la dislocation et la crise grave. S'il y a un qui doit partir c'est Youssef Chahed qui n'agit sur rien et qui a le bilan le plus catastrophique de ces 8 dernières années et depuis l'indépendance.
    Adresse mail: 
    alain_klai91@hotmail.com