Dernier sondage avant les municipales : le Nord avec Nidaa, le Sud pour Ennahdha et le centre divisé

Dernier sondage avant les municipales : le Nord avec Nidaa, le Sud pour Ennahdha et le centre divisé

Le dernier sondage politique avant l’entrée en vigueur de l’interdiction de ce genre d’enquête le 15 février courant est sans appel. Réalisé par Sigma Conseil et publié dans le journal «Le Maghreb » de ce mardi 13 février, sur un échantillon de 2.000 personnes en âge de voter (18 ans et plus), il est venu confirmer toutes les appréhensions d’une forte abstention de la part des électeurs.

En effet, 19.2% seulement des personnes interrogées se sont déclarées prêtes à aller voter le 6 mai prochain soit 384 électeurs potentiels sur 2.000. Le taux le plus faible jamais enregistrés jusque-là. Par contre 33.2% n’iraient pas voter contre 37.5% d’indécis et 10.0% qui refusent carrément ce scrutin.

Quant aux listes des partis qui pourraient gagner les élections municipales, Nidaa Tounes et Ennahdha sont cités en premier avec respectivement 5.7% et 5.6%. Il sont suivis par le Front populaire avec 1.7%, du courant démocratique (1.2%) d’Afek Tounes(0.6%) et du Parti destourien libre( 0.6%) qui pour la première fois se hisse à ce rang.

La répartition géographique, selon ce sondage, fait apparaitre une nette domination de Nidaa dans le Grand Tunis, avec 33.7% contre 22.3% pour son ancien allié Ennahdha. Il est également donné vainqueur dans les gouvernorats du Nord-est (Bizerte, Nabeul et Zaghiuan) avec 44.1% contre 8.9% pour le mouvement Ennhdha. Alors que le Nord-Ouest(le Kef, Siliana, Jendouba et Béja) est pratiquement divisé entre les deux partis avec 25.8% pour Nidaa et 26.3% pour Ennahdha.

Quant au centre, (Sousse, Monastir et Mahdia), il est dominé par le parti dirigé par Hafedh Caid Essebsi devance son rival avec 35.7% contre 32.5%. Alors que Sfax penche beaucoup plus vers Ennahdha (46.4%) contre 35.7% pour Nidaa. Il en est de même pour Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid où les personnes sondées affichent une préférence pour le mouvement islamiste avec 32.5% contre 26.7% pour son ancien allié.

Par contre, le mouvement de Rached Ghannouchi est donné vainqueur dans les gouvernorats du sud( Gabes, Médenine et Tataouine) avec 54.6% et du sud-ouest(Gafsa, Tozeur et Kebili) avec 62.9%. 

Commentaires

  • Soumis par Serge le 13 Février, 2018 - 13:39
    Le drapeau n'est pas celui de la Tunisie

Ajouter un commentaire