Mort de la féministe franco-tunisienne Gisèle Halimi à 93 ans

Mort de la féministe franco-tunisienne Gisèle Halimi à 93 ans

 

La militante féministe et femme politique franco-tunisienne, Gisèle Halimi, est décédée ce mardi 28 juillet 2020 à l’âge de 93 ans.

Gisèle Halimi est née en 1927 à La Goulette en Tunisie, d'une mère juive, Fortunée Metoudi, et d'un père d'origine berbère, Édouard Taïeb. 

Après des études au lycée de jeunes filles de Tunis, à la faculté de droit et de lettres de Paris et à l'Institut d'études politiques de Paris4, elle entre au barreau de Tunis en 1949 et poursuit sa carrière d'avocate à Paris en 1956.

Son enfance dans une famille traditionaliste est à l'origine de son combat dans la lutte féministe. En effet, dès son plus jeune âge, elle remet en cause ses obligations de fille au sein de sa famille. 

Votre commentaire