Quinze tunisiens enlevés par des milices libyennes près de la zone tampon

 Quinze tunisiens enlevés par des milices libyennes près de la zone tampon

 

Quinze tunisiens ont été enlevés, mardi, par des éléments appartenant aux brigades de Nalout, près de la zone tampon "El Manzla" au niveau de la frontière tuniso-libyenne, rapporte le correspondant de l'agence TAP de source sécuritaire.

Les membres de ce groupe revendiquent la libération d’un citoyen libyen arrêté, la semaine dernière, par une patrouille militaire tunisienne dans la zone tampon de Dhehiba, a ajouté la même source, précisant que des négociations sont menées avec les parties libyennes pour relâcher les tunisiens appréhendés.

Dans un communiqué publié, le 8 septembre courant, le ministère de la Défense nationale avait indiqué qu’un individu armé d'un kalachnikov a été interpellé dans la zone militaire tampon d’El Manzla (Jenine). Il avait en sa possession deux chargeurs et 38 cartouches et ne détenait aucun papier d’identité.

L’individu en question a déclaré être de nationalité libyenne et âgé de 24 ans. Il a, en outre, avoué que trois autres personnes qui l’accompagnaient avaient pris la fuite vers le territoire libyen, après avoir livré à un trafiquant tunisien un véhicule chargé de 6000 litres de carburant de contrebande.

Commentaires

Ajouter un commentaire